ASIE/SYRIE - Témoignage de l’Archevêque maronite de Damas : « Dans la ville, se trouvent des réfugiés palestiniens contraints à l’exode comme la Sainte Famille »

mardi, 8 janvier 2013

Damas (Agence Fides) – En ces jours du temps de Noël, « il n’est pas rare de voir des familles palestiniennes errer dans les rues de Damas. Les parents avec des enfants dans leurs bras, suivis par d’autres enfants plus grands portant derrière eux des paquets et des bagages. Des larmes sont visibles dans les yeux des femmes, la colère dans ceux des hommes, la tristesse dans ceux des enfants ». Dans un message envoyé à l’Agence Fides, l’Archevêque maronite de Damas, S.Exc. Mgr Samir Nassar, fait état du double drame des réfugiés palestiniens emportés par la guerre civile syrienne, comparant leur errance pénible à celle vécue par Jésus, Marie et Joseph. « Des milliers de palestiniens – indique l’Archevêque – ont dû quitter les camps dans lesquels ils vivaient depuis 1948 ». Certains cherchent à atteindre le Liban. Mais, pour la majorité d’entre eux, le second exode se transforme bien vite dans la recherche angoissée d’un refuge d’urgence quelconque dans les centres urbains, à commencer par Damas.
Dans la désolation du moment, l’Archevêque décrit avec une gratitude émue l’arrivée dans la capitale syrienne du nouveau Patriarche grec orthodoxe, Ioann X Yazigi : « A un moment où tous quittent la ville, le nouveau Patriarche grec orthodoxe Yohanna X est arrivé à Damas le 20 décembre, en la fête de Saint Ignace d’Antioche, dont il est le successeur... Le son des cloches se mêlait aux explosions des bombardements ». Au milieu de signes si contradictoires, le Patriarche – fait remarquer Mgr Nassar – « est accouru pour être au milieu de son peuple qui vit dans le tumulte depuis 22 mois, afin de le confirmer dans sa foi, dans sa mission, dans son identité et dans son témoignage, invitant, en ce temps de Noël, tout un chacun au pardon, à la réconciliation et au dialogue, seuls instruments de paix dans un pays écartelé par la violence ». (GV) (Agence Fides 08/01/2013)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network