http://www.fides.org

Africa

2013-01-07

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Enfance pénalisée : 200.000 enfants en danger de dénutrition

Juba (Agence Fides) – Chaque jour, de par le monde, 19.000 enfants meurent dont un tiers de ces décès lié à la dénutrition. Il existe des pays où le problème de la faim est particulièrement grave. Parmi ceux-ci, se trouve le plus jeune de tous, le Soudan du Sud, où 200.000 enfants sont en danger. A l’hôpital de la capitale, Juba, chaque jour arrivent des enfants affectés de dénutrition aigue, en carence pondérale pour leur âge. Celui de Juba est le seul hôpital pédiatrique du pays. Chaque année, les organisations humanitaires cherchent à assister 70.000 enfants mais au Soudan du Sud plus de 200.000 enfants se trouvent en danger. La situation est encore plus grave dans les zones rurales où les enfants continuent à mourir à cause de fortes fièvres qui se transforment en paludisme. Dans le pays, sur un total de 9 millions d’habitants, la moitié est composée de mineurs. Avant l’indépendance, en 2011, après diverses années de conflit avec le Soudan, la majeure partie des infrastructures a été détruite et une génération entière est devenue orpheline. Le gouvernement, aidé par les organisations internationales, est parvenu à réduire les taux de pauvreté mais a encore beaucoup à faire, notamment en faveur de la strate sociale la plus fortement pénalisée, à savoir celle de l’enfance. (AP) (Agence Fides 07/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network