AMERIQUE/MEXIQUE - Alarme suite à l’augmentation continuelle du nombre des enfants des rues

samedi, 5 janvier 2013

Tapachula (Agence Fides) – L’augmentation du nombre des enfants des rues, provenant en particulier d’Amérique centrale et le manque de moyens financiers permettant de continuer à les assister de manière adéquate est un phénomène tout à fait préoccupant. Pour faire face à cette plaie, l’Armée du Salut a ouvert voici cinq ans à Tapachula, au Chiapas, une auberge destinée aux enfants des rues, orphelins, trouvés sous les ponts de la ville. Ces enfants sont nourris et vêtus mais les ressources manquent afin de continuer à améliorer les services fournis. L’auberge ne compte en effet que sur les dons de bienfaiteurs et ceux-ci ne sont pas suffisants. Actuellement, 25 enfants et jeunes d’âge compris entre 8 mois et 19 ans sont accueillis de manière permanente. En outre, chaque jour, une trentaine d’autres, dont la majorité est constituée de vendeurs de bonbons ambulants, se rend au centre pour y manger. Par ailleurs, 35 autres reçoivent chaque jour des denrées alimentaires. Les enfants migrants ont particulièrement besoin d’aide, dans la mesure où leur nombre continue à augmenter. Ces derniers reçoivent des médicaments, des denrées alimentaires et des vêtements. La majorité d’entre eux provient du Guatemala, du Honduras et du Salvador. La nuit, il est facile de rencontrer des adolescents d’Amérique centrale qui vivent dans la rue et travaillent dans les caves. L’objectif de l’auberge est de continuer à aider un nombre croissant d’enfants se trouvant dans ces conditions précaires avec l’appui des autorités. Il est également nécessaire de disposer d’un lieu digne dans lequel pouvoir offrir aux jeunes une formation permettant de les rendre autonomes dans le monde du travail en dehors du contexte de la rue. (AP) (Agence Fides 05/01/2013)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network