http://www.fides.org

Asia

2013-01-04

ASIE/TURQUIE - Redémarrage de la campagne visant la « restitution » des reliques de Saint Nicolas

Antalya (Agence Fides) – L'archéologue turc Nevzat Çelik, responsable des fouilles sur le site de Myre-Andriake, a relancé, à l’occasion des fêtes de Noël, la requête de restitution à la Turquie des reliques de Saint Nicolas, actuellement vénérées en la Basilique homonyme de Bari. Cette fois, le destinataire de la requête n’est plus – comme par le passé – le gouvernement italien mais le Vatican. Et l’initiative – selon ce qu’indique la presse turque – apparaît en accord avec les orientations exprimées par les actuels responsables du Ministère turc de la culture et du tourisme lesquels – selon ce qu’indiquait par exemple le quotidien Hürriyet le 24 décembre dernier – visent à rapatrier des œuvres d’art, objets archéologiques et reliques dérobés sur l’actuel territoire turc et emmené à l’étranger par le passé.
A Antalya, est prévue l’ouverture imminente d’un musée dédié à l’antique et mystérieuse civilisation Lycienne destiné également à accueillir les objets provenant des sites archéologiques de Myre et d’Andriake. Une section du musée sera dédiée aux premiers siècles chrétiens et à la vie de Saint Nicolas de Myre, l’Evêque du IV° siècle qui, à cause de sa charité et de sa générosité envers les hommes et les enfants, est également considéré comme le personnage ayant inspiré la figure du « Père Noël ». Au XI° siècle, les reliques du saint furent transférées dans l’actuel chef-lieu des Pouilles, en Italie, par une expédition de marins de Bari. Au cours de ces dernières années, la Basilique qui les accueille est également devenue le but d’un flux croissant de pèlerins russes.
Les revendications turques concernant les reliques de Saint Nicolas sont connues depuis longtemps. Mais c’est seulement récemment qu’elles ont trouvé des appuis institutionnels importants, en parallèle avec la valorisation touristique de la région. « Si nous construisons un Musée à Demre (dans les environs de la zone archéologique de Myre NDR), la première chose que nous demanderons seront les restes de Saint Nicolas. Ces os devront être exposés ici et non pas dans une ville de pirates » avait déclaré voici deux ans le Ministre turc de la culture et du tourisme, Ertugrul Günay. Maintenant, les milieux universitaires, dont fait partie le Pr. Çelik, en appellent au Vatican… (GV) (Agence Fides 04/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network