http://www.fides.org

Asia

2013-01-04

ASIE/LIBAN - Des milliers de jeunes réfugiés syriens contraints à vivre dans le froid dans des campements de fortune

Dalhamieh (Agence Fides) - A Dalhamieh, petit village de la vallée de la Bekaa sis à 30 Km environ de Beyrouth, les réfugiés syriens se trouvent dans un campement informel où les tentes se multiplient de jour en jour. Voici encore quelques jours, le camp comptait 698 personnes dont 86 enfants de moins de 2 ans arrivés de Syrie privés de tout et qui désormais doivent affronter les températures rigides de l’hiver. Les tentes sont faites de carton, de plastique et de cailloux et elles ne suffisent pas à protéger du climat rigide de la zone. Lorsqu’il pleut, l’eau s’infiltre à l’intérieur. Les enfants, lorsqu’ils marchent, se mettent aux pieds des sachets en plastique pour protéger leurs jambes. Selon les dernières statistiques du Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés, les réfugiés enregistrés ou en attente d’enregistrement au Liban sont plus de 160.000. Toutefois le nombre réel est bien supérieur attendu que nombre de personnes préfèrent ne pas s’enregistrer par crainte. Dans le Nord du Liban et dans la vallée de la Bekaa, on estime à près de 35.000 le nombre des enfants syriens de moins de 14 ans qui vivent dans des conditions météorologiques extrêmes. La priorité est de conserver les enfants au chaud, en sécurité et en bonne santé. La semaine passée, environ 270 réfugiés ont été hospitalisés. Il existe également le risque d’épidémie d’hépatites et de choléra. Les latrines sont inondées et les moyens manquent pour assurer la présence de structures hygiéniques adaptées. Dans le petit village d’Adous, le nombre des hospitalisations augmente actuellement. Afin de limiter cette situation d’urgence, l’UNICEF et d’autres organisations humanitaires, lancent actuellement au Liban un programme visant à distribuer aux réfugiés d’Akkar, du Nord du Liban et de la Vallée de la Bekaa des kits contenant des matériels de soutien pour faire face à l’hiver. Les organisations en question ont commencé à distribuer des vêtements de saison aux enfants syriens. L’objectif est d’atteindre 30.000 d’entre eux, la moitié se voyant remettre des chaussures, des chaussettes, des pantalons, des vestes, des chapeaux, des gants alors que l’autre recevra des bons leur permettant d’acheter les vêtements sur les marchés environnants. Seront également distribués des toiles de plastique, des couvertures et des kits pour l’hygiène des nouveaux-nés et de la famille. Est également prévue la distribution de fournitures médicales et alimentaires. (AP) (Agence Fides 04/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network