AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Conquête d’une autre ville de la part des rebelles alors que le Tchad envoie des troupes pour venir en aide à l’armée régulière

mercredi, 19 décembre 2012

Bangui (Agence Fides) – L’offensive des rebelles de la coalition Seleka ne s’arrête pas en République centrafricaine et aujourd’hui, ces derniers ont conquis la ville de Kabo, sise à 350 Km de la capitale, Bangui après avoir pris hier le contrôle du centre diamantifère de Bria (voir Fides 18/12/2012).
« La situation est encore tranquille mais la préoccupation de la population s’accroît en ce qui concerne les développements de l’offensive rebelle » indiquent à l’Agence Fides des sources locales depuis Bangui. « L’évolution de la situation sur le terrain peut changer d’un moment à l’autre et il est difficile de faire des prévisions » ajoutent nos sources.
Le Tchad a envoyé hier des troupes pour renforcer l’armée centrafricaine, qui a jusqu’ici semblé ne pas être en mesure de faire face aux rebelles de la Seleka, sigle qui rassemble au moins trois groupes armés ayant signé des accords de paix ces dernières années avec le gouvernement du Président François Bozizé.
L’une des inconnues qui pèse sur l’évolution de la situation est l’attitude de la population vis-à-vis des rebelles. Si ceux-ci devaient en quelque manière obtenir l’appui des civils, le régime de Bozizé aurait de sérieux problèmes. Jusqu’à présent cependant, au moins selon ce qu’affirment des sources gouvernementales, les rebelles ont saccagé les villes conquises, contraignant certains habitants à la fuir. (L.M.) (Agence Fides 19/12/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network