http://www.fides.org

Africa

2012-12-13

AFRIQUE/OUGANDA - Témoignage de l’Evêque d’Arua, « nous voulons conserver l’esprit missionnaire qui nous a été transmis par nos premiers évangélisateurs »

Kampala (Agence Fides) – « Le Diocèse fut fondé grâce à l’œuvre d’évangélisation des missionnaires Comboniens. Les Comboniens sont encore présents dans notre Diocèse et nous sommes vraiment contents de les avoir parmi nous » déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Sabino Ocan Odoki, Evêque d’Arua, Diocèse qui célèbre cette année le centenaire du début de l’évangélisation de la zone. « Les célébrations conclusives ont débuté le 9 décembre et nous sommes très heureux de voir une participation massive de fidèles, nombre desquels arrivent ici à Arua à pieds de l’ensemble du territoire du Diocèse » indique Mgr Odoki. Le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, se trouve en visite pastorale à Arua en cette circonstance solennelle (voir Fides 12 et 13/12/2012).
S’agissant des perspectives futures de l’évangélisation dans son Diocèse, Mgr Odoki affirme : « Nous voulons continuer à œuvrer dans l’esprit missionnaire des Comboniens, en ouvrant de nouvelles Paroisses en particulier dans des villes telles qu’Arua, Koboko, Moyo et Adjumani, et en étendant le réseau de centres de catéchismes à l’ensemble du territoire diocésain. En ce sens, nous sommes un Diocèse missionnaire parce que nous avons de nombreuses vocations sacerdotales et religieuses ».
Parmi les réalités les plus importantes créées par les Comboniens à Arua, se trouve Radio Pacis, dirigée par le Père Tonino Pasolini, combonien. « 100 ans après l’arrivée des premiers missionnaires Comboniens à Arua, nous sommes encore présents mais nous sommes peu nombreux parce que Saint Comboni nous a donné le mandat de « sauver l’Afrique avec les africains ». Actuellement, la majeure partie des activités du Diocèse est donc gérée par des prêtres diocésains ougandais » déclare à l’Agence Fides le Père Pasolini. « Les Comboniens sont présents dans la Basilique mineure de Lodonga et dans une autre Paroisse, ainsi qu’au sein de la structure de Radio Pacis, qui émet sur trois fréquences, les deux premières à partir d’Arua et la troisième depuis Gulu ».
« Radio Pacis couvre ainsi différents Diocèses ougandais, arrivant jusqu’à Karamogia. Le nom même de la radio a été choisi afin de redonner espoir aux populations épuisées par la guerre menée par la LRA (Armée de résistance du Seigneur) qui, pendant des décennies, a terrorisé le nord de l’Ouganda avant de déplacer ses activités dans d’autres pays » continue le missionnaire. « Aujourd’hui, grâce à Dieu, il n’y a plus de guerre dans l’ensemble des régions où arrive le signale de Radio Pacis. Il règne la paix et le désir de reprendre la vie » conclut le Père Pasolini. (L.M.) (Agence Fides 13/12/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network