http://www.fides.org

America

2012-12-12

AMERIQUE/PANAMA - Médiation de l’Eglise catholique dans le cadre du conflit opposant les pompiers aux autorités gouvernementales

Panama (Agence Fides) – Le dialogue entre les représentants de la Direction générale des pompiers et les autorités du gouvernement de Panama visant à examiner une liste de 13 requêtes dont une augmentation de salaire a débuté après une semaine de protestation et de grève. Le dialogue a lieu au siège de la Vice-présidence de l’Université de Panama et bénéficie de la médiation de l’Eglise catholique, médiation qui a été explicitement demandée par les pompiers, et acceptée par le gouvernement. La situation de tension s’était aggravée les 8 et 9 décembre lorsque de nombreux pompiers avaient bloqué les rues principales de la ville de Panama à l’aide de véhicules de secours, créant de graves problèmes devant attirer l’attention publique et obtenir l’intervention du Président de la République, Ricardo Martinelli.
L’intervention de l’Archidiocèse a été fondamentale. Au travers d’un groupe de coordination, il a en effet convaincu les pompiers à instaurer un dialogue avec les autorités civiles. La note envoyée à l’Agence Fides indique que l’augmentation de salaire demandée par les pompiers, qui dépend du gouvernement, arrive à un moment où les autorités gouvernementales cherchent à dépenser le moins possible de manière à faire coïncider le déficit budgétaire avec les prescriptions de la loi de responsabilité fiscale. D’autres mouvements de protestation se sont vérifiés lorsque le gouvernement avait cherché à privatiser les terres de la zone franche de Colon (voir Fides 22/10/2012) afin de débloquer des recettes avant de renoncer à cette mesure devant les protestations suscitées. Dans ce cas également, l’Eglise était intervenue (voir Fides 27/10/2012), se proposant de promouvoir un dialogue entre les parties. (CE) (Agence Fides 12/12/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network