AFRIQUE/RD CONGO - Premiers retours d’évacués alors que les violences et les saccages se poursuivent

jeudi, 6 décembre 2012

Goma (Agence Fides) – Les violences et les saccages se poursuivent à Goma bien que les rebelles du M23 aient promis de se retirer et chaque jour de nombreux camions partent en direction du nord du pays. Un communiqué diffusé par le Centre éducatif Don Bosco de Goma dénonce des faits effarants. Au centre salésien, les évacués sont encore nombreux. Selon le dernier recensement, il s’agit de 2.180 groupes familiaux, 6.016 enfants dont 148 non accompagnés. Depuis deux semaines, le Centre met à leur disposition les services essentiels : les femmes et les enfants sont accueillis dans la grande salle polyvalente et dans deux tentes installées par l’ONG Mercycorps, alors que les hommes se rassemblent sur le terrain de football. Le dispensaire médical fonctionne à plein temps avec l’aide de cinq infirmiers de l’ONG COOPI. La moyenne du nombre des consultations quotidiennes est de 150. Le Comité international de la Croix Rouge et Mercycorps fournissent de nombreuses citernes d’eau chaque jour. Les pluies abondantes qui sont tombées ont été providentielles : recueillie par un système de tubes et purifiée dans une grande citerne semi enterrée, l’eau se trouve distribuée dans l’ensemble du centre. La nourriture des évacués est à la charge du Programme alimentaire mondial, qui distribue une ration sèche pour dix jours. L’ONG Save the Children prend en charge les cas de malnutrition sévère et, avec Médecins sans frontières et d’autres ONG, fournit des médicaments. Depuis quelques jours, ont commencé les premiers retours d’évacués. Ils ont concerné environ 600 personnes sur 10 camions et 10 minibus. (AP) (Agence Fides 06/12/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network