http://www.fides.org

America

2012-12-04

AMERIQUE/PARAGUAY - Mission permanente et Evangélisation de la Famille : au début de l’Année de la Foi, dénonciation des violences subies par les populations indigènes

Caacupé (Agence Fides) – A l’occasion de la neuvaine de préparation à la Fête de la Vierge de Caacupé, la principale dévotion mariale du Paraguay qui sera célébrée le 8 décembre en la Basilique de Caacupé – à quelques 30 Km d’Asuncion – où les fidèles se rendent en pèlerinage de tout le pays, a été ouverte, Dimanche 2 décembre, l’Année de la Foi. Selon les informations parvenues à l’Agence Fides, les Evêques du Paraguay ont choisi comme thème pour cette Année de la Foi : « La Mission permanente au Paraguay : évangéliser la famille ».
La célébration a été présidée par le Vicaire apostolique de Pilcomayo, S.Exc. Mgr Lucio Alfert, O.M.I. qui s’est attardé en particulier sur la grave situation des familles des populations indigènes dont il est le Pasteur. En leur nom, il a dénoncé la difficile réalité dans laquelle elles vivent, la violence des spéculateurs qui leur soustraient la terre et poussent toujours davantage à la déforestation de la zone. Nombre de ces zones sont désormais contaminées par des agro toxines et ont été déclarées non habitables. Mgr Alfert a dénoncé cette situation parce qu’elle interdit la vie normale de la famille indigène, la contraignant à la fuite et à la recherche d’autres terres. Malheureusement, de nombreux indigènes finissent par vivre sous des tentes le long des routes départementales, devant mendier pour survivre. Des indigènes des ethnies Nivaclé, Guarani Ñandéva, Tobas Qom et Makâ ont participé à la célébration du 2 décembre.
Le Vicariat de Pilcomayo se trouve dans l’ouest du Paraguay, au sein de la zone dénommée Chaco sud-américain. Il a une superficie de quelques 125.000 Km2 pour une population de 84.500 habitants dont 28.000 catholiques. Le Chaco est l’une des régions les moins peuplées à cause de ses conditions environnementales et climatiques : températures élevées l’été, pouvant atteindre 50°C, et très basses l’hiver, pouvant aller jusqu’à -7°C. Parmi les principales ethnies présentes dans la zone se trouvent : les Nivaclé, les Guaraní, les Guaraní Ñandeva, les Enenlhet (Toba Maskoy), les Enlhet (Lengua), les Ayoreo, les Sanapaná, les Manjui et les Angaité. (CE) (Agence Fides 04/12/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network