AFRIQUE/RD CONGO - Début du retrait effectif du M23 de Goma

samedi, 1 décembre 2012

Kinshasa (Agence Fides) – Après avoir annoncé plusieurs fois leur retrait, les rebelles du M23 semblent effectivement quitter aujourd’hui, 1er décembre, la ville de Goma, chef-lieu du Nord Kivu (dans l’est de la République démocratique du Congo) qu’ils avaient conquis voici deux semaines. Selon des dépêches d’agence, un convoi de camions, au sein duquel se trouveraient environ 300 hommes du M23, a quitté la ville pour se replier sur les positions occupées par le mouvement jusqu’au 20 novembre.
Mais les hommes du M23 ne s’en vont pas les mains vides. Selon Radio Okapi, ces jours derniers, les guérilleros se sont livrés à une action de pillage systématique et pour ainsi dire « porte-à-porte » des habitations civiles, en particulier dans trois quartiers de la ville, volant des véhicules, du liquide et des téléphones portables. Une grande partie des édifices publics aurait été épargnée parce que protégée par les Casques bleus de la MONUSCO (Mission des Nations unies en RDC). Les accusations faites par les organes de la société civile sont encore plus graves. Elles font référence à des meurtres, des viols ainsi qu’au recrutement d’enfants de la part des rebelles. (L.M.) (Agence Fides 01/12/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network