http://www.fides.org

Africa

2012-11-30

AFRIQUE/SWAZILAND - Assistance préscolaire pour les orphelins du SIDA et pour les plus pauvres des zones rurales

Mbabane (Agence Fides) – La prolifération des Centres d’Assistance communautaires (Neighbourhood Care Points, NCP) au Swaziland a rendu populaire l’instruction préscolaire dans l’ensemble du pays en un peu plus de dix ans. A l’origine, les NCP constituaient une réponse à la vague d’orphelins et d’enfants vulnérables créée par les forts taux de contamination par le virus du SIDA existant dans le pays. Le Swaziland compte 26% de séropositifs parmi les personnes de 15 à 49 ans soit le taux le plus élevé au monde. Selon le Ministre de la Santé et du Bien-être social, un peu plus du quart des enfants swazi vit avec leurs deux parents, sachant qu’un enfant de moins de 15 ans sur 6 appartient à la catégorie des orphelins et enfants vulnérables (OVC). Les NCP, qui offrent une assistance préscolaire et alimentaire aux OVC, sont nés en 2000 et se sont diffusés rapidement dans les zones rurales.
Actuellement, il existe environ 1.100 structures de ce genre dans le pays, structures qui assistent de 50 à 300 enfants chacune avec le soutien de bienfaiteurs publics et privés. Chaque communauté identifie les OVC à placer dans les points d’assistance, en les répartissant en trois groupes d’âge : enfants de moins de trois ans, de trois à six ans et enfants de plus de six ans. La priorité des NCP est constituée par les orphelins mais sont également considérés comme vulnérables les enfants pauvres et par conséquent, ils peuvent être admis au programme de soutien. Les familles rurales font actuellement pression pour disposer d’autres NCP de manière à rendre accessible à tous l’école maternelle. En termes de soutien psychosocial, les centres en question promeuvent le sens d’appartenance, l’enfant ne devant pas se sentir seul et se sentir aimé. Il joue avec d’autres enfants et apprend des notions de base comme la manière dont se laver les mains avant de manger. Le parcours de formation est similaire à celui qui est dispensé dans les écoles maternelles, avec une attention particulière accordée au calcul, à l’apprentissage de l’alphabet et aux formes d’identification ainsi qu’aux couleurs. (AP) (Agence Fides 30/11/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network