VATICAN - L’engagement de l’Eglise dans la lutte contre le SIDA au sein des régions les plus pauvres

jeudi, 29 novembre 2012

Cité du Vatican (Agence Fides) – Le 1er décembre est la Journée mondiale contre le SIDA, maladie qui continue à causer des millions de morts, surtout dans les régions les plus pauvres du monde, comme l’a également rappelé le Saint-Père au terme de l’Audience générale de mercredi 28 novembre. Depuis toujours, l’Eglise a fait montre d’un important engagement à ce sujet : plus de 25% des structures qui, de par le monde, assistent les malades du SIDA, sont catholiques. Parmi les initiatives les plus saillantes de cette journée, se trouve la rencontre au Vatican des responsables du Catholic Medical Mission Board (CMMB), organisme caritatif américain ayant des finalités missionnaires dans le monde de la santé. Cette année, le CMMB célèbre son centenaire, tout comme la Fondation « Le Bon Samaritain », créée par le Conseil pontifical pour la Pastorale de la Santé.
Le CMMB a été fondé en 1912 à New York et compte, au nombre de ses activités, l’envoi de personnel médical bénévole et de matériel ainsi que la collecte de médicaments qui, reçus en don, sont ensuite distribués aux populations nécessiteuses. Sa collaboration avec la Fondation « Le Bon Samaritain » a commencé en 2010 et a déjà permis de faire parvenir à destination, grâce à l’implication des Nonciatures et des Evêques, de nombreux conteneurs de médicaments essentiels, comme par exemple les antibiotiques. Les destinataires de ces envois sont des centres sanitaires de l’Eglise catholiques oeuvrant dans des zones pauvres et difficiles d’accès situées dans dix Etats d’Afrique : l’Angola, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, la République démocratique du Congo, le Niger, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan du Sud et le Zimbabwe. (AP) (Agence Fides 29/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network