http://www.fides.org

Oceania

2012-11-26

OCEANIE/AUSTRALIE - Appel de la Commission Justice sociale : « Nous nous opposons à la politique de rétention prolongée des demandeurs d’asile et nous sommes particulièrement préoccupés pour les enfants »

Sydney (Agence Fides) – La Commission catholique australienne de Justice sociale (Australian Catholic Social Justice Council, ACSJC) a exprimé sa préoccupation face à la rétention à laquelle sont soumis en Australie les enfants et leurs familles lorsqu’ils sont demandeurs d’asile. D’un communiqué envoyé à l’Agence Fides, il ressort que le Président de l’ACSJC, S.Exc. Mgr Christopher Saunders, est profondément déçu. « Le fait que les demandeurs d’asile, enfants compris, aient été envoyés à Manus (dans le nord de la Papouasie Nouvelle Guinée) constitue une sonnette d’alarme. Après avoir vérifié personnellement les conditions dans les camps de rétention australiens, et après avoir lu les rapports d’Amnesty sur la crise dans le Nauru, nous sommes très fortement préoccupés pour leur bien-être ». Mgr Sanders souligne : « Aucun enfant ne devrait être placé en rétention pour un temps indéterminé dans un camp. Personne ne devrait être placé pour une période indéterminée dans un environnement dont nous savons qu’il provoquera des dommages à long terme ». L’Evêque conclut : « Nous nous opposons à la politique de rétention prolongée des demandeurs d’asile et nous sommes particulièrement préoccupés pour ses effets sur les personnes vulnérables et en particulier sur les enfants. Nous demandons au gouvernement australien de relâcher immédiatement tous les enfants et leurs familles des centres de rétentions pour immigrés situés sur la terre ferme et en mer ». (AP) (Agence Fides 26/11/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network