VATICAN - « Par ce Consistoire, de manière particulière, je désire mettre en valeur que l’Église est Église de tous les peuples, et par conséquent elle s’exprime dans les différentes cultures des divers continents » déclare le Pape

lundi, 26 novembre 2012

Cité du Vatican (Agence Fides) – Le Collège cardinalice « présente une variété de visages, car il exprime le visage de l’Église universelle. Par ce Consistoire, de manière particulière, je désire mettre en valeur que l’Église est Église de tous les peuples, et par conséquent elle s’exprime dans les différentes cultures des divers continents. C’est l’Église de la Pentecôte, qui dans la polyphonie des voix élève un unique chant harmonieux au Dieu vivant » : il s’agit là d’un extrait de l’homélie du Saint-Père Benoît XVI au cours du Consistoire ordinaire public pour la création de six nouveaux Cardinaux, qui a eu lieu au matin du samedi 24 novembre au la Basilique Saint-Pierre. Les nouveaux Cardinaux sont S.Exc. Mgr James Michael Harvey, Archiprêtre de la Basilique papale de Saint-Paul-hors-les-Murs, S.B. Béchara Boutros Rai, Patriarche d’Antioche des Maronites (Liban), S.B. Baselios Cleemis Thottunkal, Archevêque majeur de Trivandrum des Syro-malankars (Inde), S.Exc. Mgr John Olorunfemi Onaiyekan, Archevêque d’Abuja (Nigeria), S.Exc. Mgr Rubén Salazar Gómez, Archevêque de Bogotá (Colombie) et S.Exc. Mgr Luis Antonio Tagle, Archevêque de Manille (Philippines).
S’attardant sur la catholicité de l’Eglise, « catholique parce que le Christ embrasse toute l’humanité dans sa mission de salut », le Pape a en outre souligné : « La mission universelle de l’Église, par conséquent, ne part pas d’en bas, mais descend d’en haut, de l’Esprit Saint, et depuis son premier instant, elle tend à s’exprimer dans toutes les cultures pour former ainsi l’unique Peuple de Dieu. Elle n’est pas tant une communauté locale qui s’élargit et se répand lentement, mais elle est comme un levain qui tend à l’universel, à la totalité, et qui porte en lui-même l’universalité ».
Dimanche 25 novembre, Solennité de Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de l’Univers, le Saint-Père Benoît XVI a présidé en la Basilique Saint-Pierre, la Concélébration eucharistique avec les six nouveaux Cardinaux et, dans l’homélie, commentant les lectures du jour, il a souligné que « Jésus n’a aucune ambition politique… Jésus parle de roi, de royaume, cependant, il ne se réfère pas à la domination, mais à la vérité… Jésus est venu révéler et apporter une nouvelle royauté, celle de Dieu ; Il est venu rendre témoignage à la vérité d’un Dieu qui est amour et qui veut établir un royaume de justice, d’amour et de paix ». Puis, s’adressant aux nouveaux Cardinaux, il a rappelé qu’il leur est « confiée cette lourde responsabilité : rendre témoignage au règne de Dieu, à la vérité. Cela signifie faire émerger toujours la priorité de Dieu et de sa volonté face aux intérêts du monde et à ses puissances ».
Avant de réciter l’Angelus également, le Saint-Père est revenu sur la signification de la Solennité du Christ Roi : « Toute la mission de Jésus et le contenu de Son message consistent à annoncer le Royaume de Dieu et à le mettre en pratique au milieu des hommes par des signes et des prodiges… Ce Royaume du Christ a été confié à l’Eglise qui en est le « bourgeon » et le « début ». Elle a le devoir de l’annoncer et de le répandre parmi tous les peuples avec la force de l’Esprit Saint ». Le Pape a ensuite poursuivi : « Nous tous sommes appelés à prolonger l’œuvre salvifique de Dieu en nous convertissant à l’Evangile, en nous mettant avec décision à la suite de ce Roi qui n’est pas venu pour être servi mais pour servir et pour rendre témoignage à la vérité ». Il a enfin invité tous les présents à prier pour les six nouveaux Cardinaux « afin que l’Esprit Saint les renforce dans la foi et la charité et les comble de Ses dons, afin qu’ils vivent leur nouvelle responsabilité comme un dévouement ultérieur au Christ et à Son Royaume. Ces nouveaux membres du Collège cardinalice représentent bien la dimension universelle de l’Eglise : ce sont des Pasteurs d’Eglises au Liban, en Inde, au Nigeria, en Colombie, aux Philippines et l’un d’entre eux est depuis longtemps au service du Saint-Siège. Invoquons la protection de la Très Sainte Vierge Marie sur chacun d’entre eux et sur les fidèles qui sont confiés à leur service ». (SL) (Agence Fides 26/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network