ASIE/LIBAN - Tout le Liban se serre autour du S.B. Béchara Boutros Rai, futur Cardinal

mercredi, 21 novembre 2012

Beyrouth (Agence Fides) - L'entrée dans le Collège cardinalice du Patriarche Maronite, S.B. Béchara Boutros Rai, devient l’occasion pour retrouver l’unité nationale libanaise à un moment extrêmement délicat pour les équilibres politiques et sociaux du pays. Des représentants de toutes les factions et groupes, politiques et religieux, qui composent la mosaïque libanaise, prendront part, ces jours prochains, aux célébrations et moments publics liés au Consistoire convoqué à Rome par Benoît XVI en vue de la création de six nouveaux Cardinaux. A cette occasion, le chef de l’Eglise maronite recevra des mains de l’Evêque de Rome la barrette cardinalice.
Aux célébrations et aux rencontres officielles avec le Patriarche, prendront part plus de vingt Evêques libanais, les Supérieurs religieux du Liban ainsi que de hauts représentants du Patriarcat orthodoxe d’Antioche et du Patriarcat arménien. Les institutions nationales seront présentes à leur plus haut niveau, au travers de la participation annoncée du Président de la République libanaise, le Général Michel Suleiman. Nourrie et éloquente la liste des représentants des groupes politiques qui, autour du Patriarche, mettront temporairement entre parenthèses les oppositions qui marquent la phase actuelle de la situation politique libanaise. Sauf forfait de la dernière heure, le Parti des Phalanges libanaises sera représenté par l’ancien Président Amin Gemayel. L’ancien Premier Ministre sunnite Saad Hariri, qui a pu saluer le Pape dans la Salle Paul VI au terme de l’Audience générale de mercredi dernier, enverra un représentant personnel. Seront présents à Rome à l’occasion du Consistoire différents députés du Courant patriotique libre, le parti du Général Michel Aoun alors que Suleiman Franjie, responsable du mouvement Marada, enverra son fils pour le représenter.
Selon des informations recueillies par l’Agence Fides, le parti Hezbollah sera lui aussi présent à Rome pour le Consistoire au travers d’un représentant officiel. Il s’agit de Ghalib Abu Zeinab, membre du bureau politique du Parti shiite et responsable des relations avec les chrétiens. Le 9 novembre dernier, une délégation du Hezbollah, emmenée par Sayyed Ibrahim Amin al-Sayyed, chef du bureau politique de l’organisation, s’était rendue au siège du Patriarcat maronite, à Bkerkè, afin de présenter ses félicitations au Patriarche. (GV) (Agence Fides 21/11/2012).


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network