ASIE/PAKISTAN - Plus de 200 jeunes musulmanes inscrites à l’école catholique de Swat frappée par les talibans

samedi, 10 novembre 2012

Sangota (Agence Fides) – L’école catholique féminine des Sœurs de la Présentation de Sangota, au cœur de la Vallée de Swat (dans la province de Khyber-Pakhtunkhwa), « a rouvert ses portes depuis quelques mois et compte plus de 200 inscrites. Elle se trouve par ailleurs en voie de complète restructuration ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides Sœur Riffat Sadiq, membre de l’équipe des éducatrices et par le passé Directrice de cette même école, narrant l’action des religieuses dans le cadre de la « journée pour Malala ».
L’institut, créé en 1962, avait été contraint à fermer ses portes en 2007 et avait été détruit par les talibans en 2009, époque à laquelle ils dominaient la vallée. Dans le cadre de leur campagne contre l’instruction féminine, des groupes talibans ont contraint à la fermeture plus de 400 écoles, dont 150 ont été détruites ou ont fait l’objet d’attentats à la bombe. Au printemps 2012, l’école des Sœurs de la Présentation – qui ont comme charisme d’œuvrer dans le domaine de l’instruction – a rouvert ses portes (voir Fides 11/04/2012). En quelques mois, le nombre d’inscrites à atteint les 200 « mais, dès que d’autres salles de classe seront achevées, il sera encore beaucoup plus élevé » remarque Sœur Sadiq, rappelant qu’avant la fermeture forcée, l’école accueillait plus de 1.000 élèves.
« Les jeunes inscrites sont en quasi-totalité des musulmanes appartenant à des familles tribales et très pauvres. La population locale est heureuse, nous soutient et nous encourage dans cette œuvre. Nous comptons sur la Divine Providence afin qu’elle puisse se poursuivre sans subir d’autres attentats. Je crois qu’il s’agit d’un signe d’espérance notamment en pensant à l’affaire Malala Yusufzai : dans le cadre de la journée qui lui est dédiée, nous lui envoyons toute notre solidarité et notre affection : nous sommes engagées sur le même front » explique la religieuse. L’instruction, cœur de la mission des Sœurs de la Présentation, « est fondamentale pour la croissance et le développement du pays : de telle manière, nous apportons une contribution à notre nation » conclut-elle.
Les Sœurs de la Présentation, présentes sur le sub-continent indien depuis plus d’un siècle, gèrent 9 écoles dans trois provinces du Pakistan (Sindh, Pendjab, Khyber-Pakhtunkhwa), garantissant l’instruction de plus de 7.000 fillettes et jeunes filles, en majorité musulmanes. (PA) (Agence Fides 10/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network