ASIE/LIBAN - Rencontre de S.Em. le Cardinal Robert Sarah avec le Président libanais et le Patriarche orthodoxe d’Antioche

jeudi, 8 novembre 2012

Baalbek (Agence Fides) - La visite de S.Em. le Cardinal Robert Sarah « se poursuit vraiment bien. A un intense programme viennent s’ajouter des rencontres inattendues et surprenantes comme celle intervenue hier entre le Cardinal et le Patriarche orthodoxe d’Antioche, Ignace IV Hazim » : c’est en ces termes que le Père Simon Faddoul, Directeur de Caritas Liban, offre à l’Agence Fides une synthèse de la première journée du séjour en terre libanaise du Président du Conseil pontifical Cor Unum, Envoyé du Pape dans le pays avec pour mission de manifester la proximité du Saint-Siège et de l’Eglise universelle aux populations durement éprouvées par le conflit syrien.
Hier, 7 novembre, le Cardinal a été reçu par le Président de la République libanaise, le Général Michel Suleiman, catholique maronite. Il a ensuite rencontré le Synode des Evêques maronites, prenant part à sa réunion mensuelle et a rendu visite au Patriarche arménien catholique, S.B. Nerses Bedros XIX Tarmouni. A ces rencontres, est venue s’ajouter celle qu’il a eue avec le Patriarche orthodoxe, né voici 91 ans dans un village syrien proche de Hama. Le Père Fadoul indique à Fides : « Le Patriarche Ignace réside normalement à Damas. J’ai su que ces jours-ci, il se trouvait au Liban pour des contrôles de santé. J’ai averti le Nonce apostolique, S.Exc. Mgr Gabriele Caccia, et S.Em. le Cardinal Sarah, qui a voulu rendre visite au Patriarche orthodoxe à l’hôpital. Il s’est agi d’une rencontre intense entre deux hommes d’Eglise. Le Patriarche a remercié de tout cœur le Cardinal et à travers lui le Pape pour cette initiative, demandant une proximité et une collaboration plus étroite entre nos Eglises, en particulier en ces temps difficiles ».
Aujourd’hui, le Cardinal Sarah s’est rendu à Baalbek, dans la vallée de la Beqaa, la zone nord-est du Liban où se concentrent une bonne partie des réfugiés syriens. Au centre local de la Caritas, le Cardinal participera également à la distribution de biens de première nécessité aux réfugiés. Dans l’après-midi, il est prévu qu’il visite un camp de réfugiés situé à la frontière avec la Syrie où il aura l’occasion de rencontrer les réfugiés, écoutant leurs histoires. Demain, au siège de la Caritas, à Beyrouth, le Président du Conseil pontifical Cor Unum envoyé par le Pape assurera la coordination de la rencontre des représentants de près de vingt agences caritatives catholiques oeuvrant au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Turquie et en Irak. La réunion, devant durer sans interruption de 09.00 à 17.00, permettra de coordonner l’engagement humanitaire de l’Eglise catholique dans la région, en évaluant également les projets à financer au travers de la donation d’un million de dollars que Benoît XVI – par l’intermédiaire du Cardinal, son envoyé – a voulu destiner au secours des populations syriennes souffrantes. (GV) (Agence Fides 08/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network