http://www.fides.org

Africa

2012-11-08

AFRIQUE/ANGOLA - Alarme sécheresse : près de 2 millions de personnes dont 500.000 enfants menacés par la famine

Luanda (Agence Fides) – Quelques 500.000 enfants angolais risquent de connaître la faim suite à la sécheresse qui a touché le pays au cours de la dernière année. L’alarme a été lancé par le gouvernement angolais lui-même selon lequel « 10 des 18 provinces du pays traversent actuellement une grave crise alimentaire qui menace au moins 500.000 enfants ».
« Pour faire face à cette situation, le gouvernement d’Angola, avec différents partenaires internationaux – dont l’ONU – a lancé un programme de lutte contre la malnutrition infantile » affirme une source du gouvernement citée par le quotidien catholique Apostolado. Le programme concerne les provinces de Zaire, Bie, Huambo, Kwanza-Sul, Cunene, Huila, Bengo, Benguela, Moxico et Namibe.
Selon cette même source, l’initiative vise à « construire des centres sanitaires et à former plus de 2.000 opérateurs sanitaires communautaires qui travailleront avec environ 350.000 familles au sein des quatre provinces les plus touchées : Kwanza-Sul, Zaire, Huambo et Bie ».
Au cours de la dernière année, a été enregistrée en Angola une diminution des pluies de l’ordre de 60%. La production agricole a par suite subi une réduction de plus de 400.000 tonnes par rapport à la récolte précédente et 1,8 millions de personnes se trouvent dans une situation d’insécurité alimentaire.
Il s’agit d’une situation paradoxale pour un pays qui se dispute avec le Nigeria le primat de la production pétrolière en Afrique, avec une population de 20 millions d’habitants environ – contre plus de 100 millions pour le Nigeria. (L.M.) (Agence Fides 08/11/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network