AFRIQUE/NIGERIA - Catastrophe nationale : 7,7 millions de personnes intéressées jusqu’à présent par les inondations

mercredi, 7 novembre 2012

Lagos (Agence Fides) – Le bilan des victimes des pires inondations enregistrées au cours de ces dernières décennies dans le sud du Nigeria continue à s’aggraver (voir Fides 11/10/2012). Selon les estimations de l’Agence nationale pour la gestion des urgences du Nigeria (NEMA), depuis juillet, environ 400 personnes sont mortes et 2,1 millions d’autres ont dû abandonner leur domicile. Les inondations, qualifiées par les autorités locales de « catastrophe nationale », ont intéressé jusqu’ici 7,7 millions de personnes dont 18.282 ont été blessées, emportées par les cours d’eau. Bien que les autorités ne le confirment pas, les conséquences de la catastrophe sont très graves et pourraient causer une crise alimentaire du fait de la perte des cultures, submergées par les flots. Des dommages ont également été infligés à l’extraction pétrolière, l’une des principales sources de revenu public, la production ayant été réduite à 500.000 barils par jour soit 20% de son potentiel. La majeure partie des victimes des inondations a critiqué la réponse inadéquate apportée par les autorités bien que chaque année de fortes pluies d’abattent sur les Etats de Bayelsa et du Delta d’août à octobre. (AP) (Agence Fides 07/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network