AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Appel en faveur d’un moratoire sur la peine de mort : 200 personnes dans le couloir de la mort dans des conditions inhumaines

mardi, 6 novembre 2012

Juba (Agence Fides) - Un appel en faveur d’un moratoire sur la peine de mort au Soudan du Sud a été lancé par Amnesty International (AI), Human Rights Watch (HRW) et une série de groupes locaux de la société civile. Dans un document conjoint, les organisations humanitaires affirment que le système judiciaire du jeune Etat – le Soudan du Sud étant devenu indépendant en juillet 2011 – n’est pas en mesure de garantir les droits élémentaires aux quelques 200 détenus présents dans son couloir de la mort. Ces derniers, dénonce le document, sont détenus « dans des cellules sales et surpeuplées ». Ils n’ont pas accès à un avocat et « ne sont pas en mesure de préparer correctement leur défense ou la demande d’un procès en appel ». « Le Président Salva Kiir Mayardit doit déclarer immédiatement un moratoire sur la peine de mort, le gouvernement devant quant à lui faire face urgemment aux graves carences du système judiciaire du pays » conclut le document. (L.M.) (Agence Fides 06/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network