AFRIQUE/EGYPTE - Réactions enthousiastes des catholiques égyptiens après l’élection du nouveau Patriarche copte orthodoxe

lundi, 5 novembre 2012

Le Caire (Agence Fides) – L'élection du nouveau Patriarche Tawadros II à la tête de l’Eglise copte orthodoxe suscite des réactions d’exultation et d’enthousiasme dans la communauté catholique égyptienne. « Nous sommes tous très contents » confie à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Anba Kirillos William, Evêque copte catholique du Diocèse d’Assiout. Selon l’actuel Vicaire de l’Eglise copte catholique en Egypte, « les trois candidats demeurés en jeu pour succéder au Pape Chénouda étaient tous des personnes dignes. Mais du point de vue des rapports œcuméniques et de la collaboration entre les Eglises chrétiennes, nous espérions l’élection de l’Evêque Tawadros, personne ouverte et équilibrée ». S.Exc. Mgr Anba Kirillos William a pris part, avec les représentants des autres églises, à la cérémonie au cours de laquelle un enfant aux yeux bandés a extrait le nom du nouveau Patriarche et il a été impressionné « par l’atmosphère de prière, de jeûne et de recueillement dans lequel le tout s’est accompli ».
Tawardos (dans le siècle Waqih Sobhi Bakky Suleiman) n’avait pas été le plus voté par le corps électoral chargé de la sélection des trois candidats finaux : il avait totalisé 1.623 voix contre 1.980 à l’Evêque Raphaël, considéré comme plus en continuité avec Chénouda III. Avant de devenir moine puis Evêque auxiliaire de Beheira, il avait suivi des études de pharmacologie, obtenant un équivalent maîtrise et occupé des fonctions qualifiées dans un établissement pharmaceutique d’Etat.
S.Exc. Mgr Adel Zaki, OFM, Evêque de rite latin et Vicaire apostolique d’Alexandrie, est convaincu lui aussi que « parmi les trois candidats, la Providence a choisi une personne modérée, ouverte et cultivée, étrangère à tout intégrisme ». Mgr Zaki raconte à Fides, avec émotion, la minute de prière à l’Esprit Saint qui a précédé l’extraction du nom du candidat : « Nous étions tous suspendus, dans l’attente du choix de Dieu. Nous aussi, avec un cœur ouvert, nous avons prié parce que cette personne représentera en quelque sorte tous les chrétiens d’Egypte ».
Après le long règne de Chénouda III, qui a duré 42 ans, Mgr Zaki espère « que le Seigneur donne une longue vie au Patriarche copte orthodoxe. Il aura besoin du soutien des prières de tous parce qu’il devra affronter une situation délicate, en recueillant un héritage sous de nombreux aspects lourd et contraignant ».
A la cérémonie d’extraction du nom du nouveau Patriarche copte orthodoxe ont également pris part un certain nombre de représentants du Parti des Frères musulmans. Le Président égyptien Mohamed Morsi a été invité à la cérémonie d’intronisation qui sera célébrée le Dimanche 18 novembre. (GV) (Agence Fides 05/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network