http://www.fides.org

Africa

2012-11-03

AFRIQUE/GUINEE BISSAU - Situation préoccupante : l’Eglise prépare une initiative de dialogue au plan national

Bissau (Agence Fides) – La situation actuelle du pays « est préoccupante ». C’est pourquoi l’Eglise catholique estime devoir lancer à court terme une « initiative de dialogue » au niveau national. C’est ce qu’a déclaré à la presse l’Evêque de Bissau, S.Exc. Mgr José Camnate na Bissign, après la rencontre qu’il a eu avec le Président de la République de transition de Guinée Bissau, Manuel Nhamadjo Serifo, le 30 octobre. Selon les informations envoyées à l’Agence Fides par la Curie de Bissau, l’Evêque a affirmé que « vue la situation actuelle, nous estimons que la seule et la meilleure voie pour résoudre nos problèmes internes et ouvrir des perspectives d’avenir, est de réunir autour d’une même table tous les guinéens ». L’Evêque estime que, si tous se disposent au dialogue et à l’écoute de l’opinion des autres, il sera possible de sortir de cette situation. La proposition d’un dialogue national se base sur l’initiative « Voix de la Paix » soutenue par les responsables religieux et impliquera tous les secteurs sociaux, politiques et les différentes organisations.
Le Coup d’Etat du 12 avril dernier en Guinée Bissau a provoqué, entre autres conséquences, une aggravation de la pauvreté du pays et de sa population, alors que l’isolement international a causé une carence en médicaments. Mgr Camnate Na Bissign, dans sa Lettre du 18 septembre (voir Fides 24/09/2012) affirmait : « Je suis préoccupé parce que personne ne sait pendant combien de temps pourra durer cet isolement politique et diplomatique de la Guinée Bissau. Et ceux qui feront les frais de cette nouvelle crise seront comme toujours les groupes les plus vulnérables : malades, enfants, femmes et personnes âgées ». (SL) (Agence Fides 03/11/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network