http://www.fides.org

Africa

2012-10-26

AFRIQUE/TANZANIE - Action du gouvernement pour conserver une coexistence pacifique entre les religions

Dar es Salaam (Agence Fides) – « Le gouvernement fait tout son possible afin de préserver la coexistence pacifique entre les chrétiens et les musulmans » déclare à l’Agence Fides une source de l’Eglise locale depuis Dar es Salaam après les derniers incidents ayant eu lieu la semaine passée dans la capitale commerciale de Tanzanie et dans l’île de Zanzibar suite à l’arrestation d’un responsable islamique, le cheikh Issa Ponda, accusé d’avoir organisé le saccage d’un certain nombre d’églises chrétiennes les 11 et 12 octobre. Les saccages avaient eu pour origine la diffusion de la nouvelle selon laquelle un jeune chrétien avait profané le coran. Outre à Ponda, une trentaine de personnes ont été arrêtées en relation avec ces saccages.
« Dans le pays, existe une tension latente qui explose de temps à autre » explique la source de Fides. « Depuis l’union entre le Tanganyika et Zanzibar (1964), qui a donné vie à la Tanzanie, des éléments radicaux existent. Ils s’opposent à cette union et utilisent la religion afin de démontrer que la fusion ne fonctionne pas. Jusqu’ici, ces éléments radicaux étaient limités à l’île de Zanzibar mais, ces derniers temps, on note leur présence également en Tanzanie continentale même si la situation n’a pas le même degré de gravité qu’à Zanzibar ». « En toile de fonds des tensions se trouvent par ailleurs les élections législatives de 2015 qui, même si elles sont apparemment lointaines, accentuent actuellement la lutte entre les différents partis ». (L.M.) (Agence Fides 26/10/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network