AMERIQUE/PANAMA - Invitation au calme de l’Archevêque métropolite de Panama : « Nous répétons que seul le dialogue peut résoudre le conflit »

mercredi, 24 octobre 2012

Rome (Agence Fides) – L'Archevêque métropolite de Panama, S.Exc. Mgr José Domingo Ulloa Mendieta, qui participe actuellement à l’Assemblée générale ordinaire du Synode des Evêques au Vatican, a envoyé un message au peuple panaméen, suite aux tragiques événements intervenus ces jours derniers dans la ville de Colon (voir Fides 22/10/2012). « Depuis Rome, nous avons suivi avec une grande préoccupation les récents événements intervenus dans la ville de Colon. Nous réaffirmons par conséquence l’invitation au dialogue faite par S.Exc. Mgr Audilio Aguilar, Evêque du Diocèse de Colón-Kuna Yala. Nous estimons qu’en ce moment, la manière permettant de résoudre le problème est le dialogue mené dans la tolérance et le respect, dialogue dans lequel nous tous pouvons déposer nos intérêts personnels pour penser surtout au bien commun de tous les panaméens et, en ce moment, en particulier au bien commun de tous les habitants de Colon.
Nous le répétons, il n’existe pas de moyen plus efficace pour résoudre les problèmes que le dialogue. Nous demandons donc à Dieu qu’Il donne en ce moment à tous la lumière dont nous avons besoin, afin de pouvoir ainsi voir revenir la paix et la tranquillité dans notre bien-aimée ville de Colon ».
Après les désordres du 19 octobre, qui ont causé la mort d’un enfant ainsi qu’une vingtaine de blessés et conduit à de nombreuses arrestations, les violences se sont poursuivies également lundi 22 octobre en différents endroits de la ville de Colon où était en cours une grève générale contre l’approbation de la loi permettant la vente des terrains de la ZLC (Zone libre de Colon), la principale zone franche de l’ensemble du continent américain. Malheureusement, les dernières nouvelles d’agence indiquent qu’une femme aurait été tuée par balle et une centaine de personnes arrêtées. Le Président de Panama s’est déclaré disponible à reconsidérer la loi contestée. (CE) (Agence Fides 24/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network