AFRIQUE/EGYPTE - Une chaîne de télévision pour les catholiques égyptiens : « un instrument pour montrer à tous la richesse du regard catholique »

mercredi, 24 octobre 2012

Le Caire (Agence Fides) – Son nom sera « Salam » qui en arabe veut dire paix. Elle verra le jour d’ici 2013 mais sa phase de conception est déjà bien avancée. Il s’agira de la première chaîne télévisée catholique égyptienne, voix cathodique du pluri-forme catholicisme qui vit et œuvre dans le grand pays maintenant guidé politiquement par les Frères musulmans. Le projet existait depuis longtemps. « Mais ici – explique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Adel Zaki OFM, Vicaire apostolique d’Alexandrie – il existe 7 rites catholiques. Pour nous mettre d’accord et tout organiser au nom de l’Eglise catholique dans son ensemble, un peu de temps et de patience sont nécessaires ». Les dernières perplexités ont été levées voici quelques semaines seulement lorsque Mgr Zaki a obtenu de l’Assemblée des Evêques catholiques d’Egypte la délégation afin de mener le projet au nom de l’ensemble des réalités catholiques nationales, à condition de ne pas peser sur les finances des Eglises locales.
La chaîne de télévision aura un siège en location dans un édifice du Caire, sis derrière l’Evêché latin. Une agence spécialisée sera chargée d’élaborer un projet de la future télévision mettant en évidence ses buts et ses coûts. Au cours de la phase initiale, le budget nécessaire est estimé à 5 M€. « Mais le projet de mise en place – explique Mgr Zaki – devra également indiquer les coûts ordinaires, une fois que l’initiative sera parvenue en régime de croisière. C’est seulement en présentant un plan détaillé et soutenable que nous pourrons rendre également opérationnelle la recherche de financements ». Les principaux interlocuteurs dans ce cadre sont les Conférences épiscopales italienne, allemande et américaine, par le biais de leurs organismes respectifs chargés du soutien aux autres Eglises. Mais Mgr Zaki compte surtout « sur la Providence du Seigneur qui mettra sûrement sur notre route quelqu’un disposé à nous aider. Des égyptiens aisés des Etats-Unis ou d’Australie se sont déjà déclarés enthousiastes du projet et ont promis leur soutien ».
Les premières rencontres avec les opérateurs télévisés déjà actifs sur d’autres réseaux ont débuté afin de sélectionner le personnel devant composer l’entreprise. La chaîne commencera par deux heures d’émissions par jour pour élargir progressivement ses programmes. « Naturellement – explique le Vicaire apostolique d’Alexandrie – nous sommes partis en recherchant des collaborateurs à l’intérieur de notre communauté et nous espérons activer prochainement des synergies avec les chaînes catholiques d’autres pays. Mais le premier critère de la sélection du personnel sera la compétence. Pourront ainsi être impliqués également des coptes orthodoxes et des musulmans.
Si de nombreux détails opérationnels et financiers du projet semblent encore à définir, ses motivations idéales sont quant à elles bien claires : « Le Synode en cours à Rome – indique Mgr Zaki – a reconnu lui aussi que les moyens de communication sont devenus, volens nolens, un instrument pour faire parvenir aux personnes l’Annonce de l’Evangile. En Egypte, notre identité catholique n’est souvent pas distinguée de celle des coptes orthodoxes et des protestants qui disposent de nombreux réseaux médiatiques. Dans la situation égyptienne actuelle, il nous semble utile de disposer d’un instrument afin de montrer à tous la richesse du regard catholique, y compris dans le domaine de la Doctrine sociale. C’est un petit rêve que nous voulons réaliser en toute humilité, en tant que contribution à l’unité des chrétiens et de tous les égyptiens ». (GV) (Agence Fides 24/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network