ASIE/PAKISTAN - Une femme sur 89 et 500 nouveaux-nés chaque jour victimes de maladies liées à la grossesse

mercredi, 24 octobre 2012

Peshawar (Agence Fides) – Au Pakistan, 1 femme sur 89 meurt chaque jour à cause de maladies liées à la grossesse alors que 500 nouveaux-nés décèdent dans le même temps par manque d’assistance sanitaire maternelle et néo-natale adaptée en particulier dans les Zones tribales sous administration fédérale, au Béloutchistan et au Khyber Pakhtunkhwa. Ces données émergent d’une études d’évaluation conduite par Consulting Services en collaboration avec le Research and Advocacy Fund afin d’identifier les prestations sanitaires dans les zones les plus turbulentes, surtout pour ceux qui y ont un accès limité voir nul. Catastrophes naturelles, situations économiques et politiques dans les zones tribales et dans une partie du Béloutchistan et du Khyber Pakhtunkhwa, barrières sociales, mobilité très limitée de la femme, manque de moyens de transport, faible connaissance des services sanitaires, déplacement de populations, structures sanitaires endommagées, pauvreté, prix élevés des services sanitaires privés : telles sont les causes qui provoquent le manque d’assistance sanitaire maternelle et néo-natale, contribuant à augmenter la mortalité. Afin de réduire au plus le nombre de décès de femmes et de nouveaux-nés, il faut concentrer les efforts sur la reprise de l’assistance et sur l’amélioration de la situation de l’ordre public dans certaines zones afin de mitiger la souffrance des personnes en difficulté. (AP) (Agence Fides 24/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network