http://www.fides.org

America

2012-10-23

AMERIQUE/URUGUAY - Augmentation du soutien populaire à la Commission « pour la vie et pour l’eau » de Tacuarembó

Montevideo (Agence Fides) – Afin d’empêcher la réalisation des grands projets miniers à Tacuarembó, la Commission locale « pour la vie et pour l’eau » (voir Fides 27/09/2012) a recueilli 1.500 signatures au cours de la Foire Exposition Ganadera qui se déroule dans le chef-lieu du Département de Tacuarembó. La note envoyée par la Conférence épiscopale de l’Uruguay à l’Agence Fides indique que la semaine dernière, a débuté la campagne de recueil de signatures afin d’éviter l’exploitation de mines à ciel ouvert. : « C’est un droit des citoyens que de se prononcer sur ce problème, de demander aux législateurs de protéger l’environnement et c’est cela dont nous assurons actuellement la promotion » a expliqué un membre de la Commission.
L’Evêque du Diocèse de Tacuarembó, S.Exc. Mgr Julio Bonino Bonino, a manifesté son appui à l’initiative, afin de donner aux citoyens la possibilité de s’exprimer sur la proposition de « transformer l’Uruguay en un pays minier ». L’Evêque a remarqué qu’au sein de la Commission ne siègent ni techniciens ni hommes politiques et que ses membres sont des personnes qui veulent préserver l’immense patrimoine naturel local afin que l’Uruguay devienne un pays « producteur d’aliments ». Mgr Bonino, poursuit la note, rappelle que le CELAM (Conseil épiscopal latino-américain) a exhorté les Evêques à demander à l’Etat « de réaliser des processus de consultation afin de faciliter la participation des personnes intéressées par les projets miniers aux décisions portant sur la possible réalisation de ces projets ». « Poussé par ces motivations – affirme l’Evêque de Tacuarembó – j’ai décidé de prendre position et de faire partie de cette Commission dénommée « Tacuarembó pour la vie et pour l’eau ». (CE) (Agence Fides 23/10/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network