http://www.fides.org

Asia

2012-10-19

ASIE/IRAQ - Une Université catholique pour offrir de nouvelles chances aux jeunes irakiens

Erbil (Agence Fides) – Le rendez-vous a été fixé au samedi 20 octobre à 16.30 à Ankawa, faubourg d’Erbil, capitale du Kurdistan irakien, à l’intérieur d’une zone de 30.000 m2 mise à disposition par l’Eglise chaldéenne. C’est à cette date que sera posée la première pierre de la future Université catholique. A la cérémonie, participera également le gouverneur d’Erbil, Nawzad Hadi Mawlood, qui, dans son discours inaugural, exprimera le soutien des institutions civiles à un projet académique considéré comme de grand impact social.
L’entreprise est, en un certain sens, un fruit de l’Assemblée synodale sur le Moyen-Orient qui eut lieu à Rome en octobre 2010. « Ce Synode – explique à l’Agence Fides l’Archevêque chaldéen d’Erbil, S.Exc. Mgr Bashar Warda, grand fauteur de l’initiative – nous a rappelé à rechercher des formes concrètes d’aide à la présence et au témoignage des chrétiens au Moyen-Orient. Nous avons pris des contacts avec l’Université du Saint-Esprit de Kaslik, la fameuse université fondée au Liban par l’Ordre libanais maronite, en lui demandant de nous aider à mener à bien notre projet. La réponse a été enthousiaste. Nous comptons finir les travaux d’ici 2015 ». L’objectif est de créer un pole d’enseignement supérieur privé ouvert à tous, conforme aux besoins du marché et étroitement associé à la recherche scientifique. Deux prêtres chaldéens, temporairement à Rome pour des études près les Académies pontificales, suivent également des cours de gestion administrative afin de prendre des postes de gestion et de coordination au sein de la future Université. Déjà durant la période de rodage, les structures pourront accueillir jusqu’à 3.000 étudiants avec des parcours et des niveaux académiques différenciés, en majorité dans le domaine humaniste et technoscientifique (informatique, techniques administratives, économie).
A Ankawa, se trouve déjà le Babel College, faculté de théologie et de philosophie affiliée à l’Université pontificale urbanienne qui représente actuellement le seul centre chrétien d’études théologiques de haut niveau présent en Irak. L’impulsion visant à investir des ressources dans une université privée orientée vers les disciplines humanistes et technoscientifiques dans le contexte irakien actuel a des implications pastorales évidentes. Malgré les conditions de sécurité sociale relatives du Kurdistan irakien, de nombreux jeunes chrétiens considèrent leur résidence provisoire dans la zone comme une étape sur le chemin de l’émigration. « L’Université – affirme avec confiance S.Exc. Mgr Warda – offrira une bonne possibilité d’intensifier le réseau de contacts avec les institutions catholiques analogues du monde entier. Ce sera également un instrument utile, en cette époque critique que traverse actuellement l’Irak : nous avons besoin de ces ressources pour aider également les jeunes chrétiens qui veulent continuer à témoigner le don de la foi sur leur terre ». (GV) (Agence Fides 19/10/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network