VATICAN - Le monde missionnaire à l’ouverture du Concile Vatican II : en 1962 aussi, la Journée missionnaire mondiale fut célébrée le 21 octobre

vendredi, 19 octobre 2012

Cité du Vatican (Agence Fides) – En octobre 1962 également, lorsque fut ouvert le Concile Vatican II, la Journée missionnaire mondiale fut célébrée Dimanche 21 octobre, soit à la même date de cette année 2012 qui marque le cinquantenaire du début de l’assise. Dans l’appel lancé par S.Exc. Mgr Pietro Sigismondi, Archevêque Secrétaire de la Sacrée Congrégation de Propaganda Fide et Président des Œuvres pontificales missionnaires pour la Journée missionnaire 1962 (reporté par l’Agence Fides le 22 août 1962), on peut lire entre autres : « La Journée missionnaire mondiale, dont le but est de stimuler la ferveur et la générosité des catholiques pour aider de toutes manières le travail des missionnaires, coïncide cette année avec un événement de portée historique, autour duquel gravitent l’attention et l’intérêt universels : le II° Concile œcuménique du Vatican. L’année 1962 est également celle du 40ème anniversaire de la promulgation par Pie XI du Motu Proprio Romanorum Pontificum (3 mai 1922) – document qui est comme la grande charte de la coopération missionnaire organisée et centralisée dans les Œuvres pontificales de la Propagation de la Foi, de Saint Pierre Apôtre pour le Clergé indigène, de la Sainte Enfance et de l’Union missionnaire du Clergé. (…)
Dans l’attente anxieuse et fébrile – mais désormais brève – du prochain Concile, l’horizon missionnaire se colore de nouvelles espérances. Il s’agit là en fait – au dire du Saint-Père – d’un événement dont l’irradiante lumière sur le monde s’annonce pleine de suaves promesses pour l’apostolat dans les pays de mission. On est en effet en droit d’espérer que les fidèles trouveront dans ces assises solennelles une plus grande impulsion, un meilleur stimulant pour se dévouer à l’expansion de la foi chrétienne. (…)
D’une part donc, à Rome – mère et maîtresse de tous les peuples – et dans les plus grand temple de la Chrétienté, les Evêques venus de tous les points du globe – hommes de toutes couleurs et de toutes langues, mais unis dans l’universalité de la langue latine, frères dans le Christ et dans l’Episcopat, formant un seul corps sous la direction infaillible du Successeur de Pierre – offriront la vision grandiose et émouvante de la catholicité et de l’unité de l’Eglise. Et d’autre part, au cours de l’annuelle Journée missionnaire, les fidèles du monde entier – remplis d’un irrésistible frémissement de joie et d’enthousiasme, d’admiration et de générosité, dans un élan apostolique renouvelé – feront monter la supplication de leurs prières vers le Maître de la moisson et multiplieront les dons de leur charité ». (SL) (Agence Fides 19/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network