AMERIQUE/COLOMBIE - Début à huis clos pour le dialogue entre le gouvernement et les FARC

jeudi, 18 octobre 2012

Oslo (Agence Fides) – Le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont émis une déclaration conjointe dans laquelle ils confirment la rencontre pour le Dialogue de paix à Oslo, capitale de la Norvège, bien qu’avec du retard par rapport au calendrier fixé précédemment, dans la mesure où la délégation du gouvernement n’a pu partir à temps de Colombie suite à de forts orages. Selon la note envoyée à l’Agence Fides, la rencontre aurait en effet dû débuter mardi 16 octobre alors que, dans les faits, elle a commencé le lendemain, mercredi 17 octobre et se déroulera à huis clos. Au cours de cette première rencontre, devra être défini un agenda comprenant les points principaux, ensuite de quoi le dialogue se déroulera dans la seconde localité choisie, à savoir La Havane (Cuba).
La Norvège a été présente depuis le début des négociations, raison pour laquelle elle a proposé d’accueillir sur son territoire la première « table de dialogue ». Avec Cuba, elle est également devenue garante de ce Dialogue de Paix dont tous espèrent qu’il mettra fin à une sanglante guerre civile cinquantenaire. Les représentants du Chili et du Venezuela participent en qualité de témoins d’un parcours qui peut devenir exemplaire pour d’autres pays américains.
Les thèmes à traiter, selon la presse internationale, sont : la propriété des terres et le développement rural, la participation politique et l’opposition, la fin du conflit armé, le trafic de drogue et le dédommagement des victimes. L’Eglise catholique de Colombie a appelé ses fidèles et toutes les personnes de bonne volonté à prier pour le succès de ce dialogue (voir Fides 12/10/2012). (CE) (Agence Fides 18/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network