AFRIQUE/NIGERIA - Inondations : l’Eglise nigériane lance un appel à la solidarité nationale

mardi, 16 octobre 2012

Abuja (Agence Fides) - Un appel à la solidarité nationale en faveur des populations frappées par les inondations a été lancé par S.Exc. Mgr Ignatius Kaigama, Archevêque de Jos et Président de la Conférence épiscopale du Nigeria. L’appel est contenu dans une déclaration signée par le Père Evaristus Bassey, Directeur exécutif de la Caritas nigériane, envoyée à l’Agence Fides. Les fortes pluies qui se sont abattues au cours de ces dernières semaines sur différentes zones du Nigeria auxquelles sont venues s’ajouter les eaux relâchées par l’ouverture de la digue Ladgo au Cameroun et de celles de Niger et Jabba au Nigeria ont provoqué la mort de près de 2.000 personnes. Selon le Père Bassey, Makurdi – capitale de l’Etat de Benue – et Lakoja – capitale de l’Etat de Kogi – ont subi des dommages importants alors qu’environ 25 millions de personnes vivant dans les zones fluviales des Etats d’Anambra, de Niger, de Benue, de Sokoto, de Katsina, de Lagos, d’Ondo, du Delta, de Rivers, d’Akwa Ibom, de Bayelsa et de Cross Rivers risquent de devoir évacuer. Déjà, plus de 38.000 personnes ont été contraintes à abandonner leurs domiciles dans les Etats de Kano, de Jigawa, de Cross Rivers, de Taraba, d’Adamawa, di Niger et d’Anambra.
Le Père Bassey confirme que, dans le Diocèse d’Idah, environ 30.000 personnes sont accueillies dans 13 camps d’évacués et que leur nombre s’accroît de jour en jour. « Les inondations ont causé des souffrances indicibles à un grand nombre de personnes, de familles et de communautés. Des propriétés valant des millions de naira ont été détruites et des milliers d’évacués sont bloqués et doivent affronter la faim, les maladies et l’absence d’un abri et de vêtements » conclut le Père Bassey. (L.M.) (Agence Fides 16/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network