http://www.fides.org

Europa

2012-10-10

EUROPE/ALLEMAGNE - Vivre la communion dans les diversités est possible si nous demeurons dans le Christ comme les sarments sur la vigne

Stuttgart (Agence Fides) – « « Je suis la vigne ; vous, les sarments » (Jn 15, 5). La diversité – fruit d’appartenance ? » : les paroles de Jésus tirées de l’Evangile selon Saint Jean et une question suscitée de manière particulière par la réalité des migrations ont accompagné la Scalabrini-Fest des Fruits 2012. Selon les informations envoyées à l’Agence Fides, la rencontre a eu lieu du 5 au 7 octobre au Centre de spiritualité de Stuttgart des Missionnaires scalabriniens en collaboration avec les Missionnaires séculières scalabriniennes.
A l’époque actuelle, la mobilité des personnes et les brassages de nombre de diversités culturelles, linguistiques et religieuses font croître le besoin de trouver les fondements et les chemins qui peuvent être parcourus en vue d’un avenir de paix et de coexistence entre les peuples mais aussi de relations authentiques entre les personnes et dans les familles. Parmi les 200 participants de la Scalabrini-Fest se trouvaient des représentants de tous les continents, adultes et enfants, mais aussi jeunes qui vivent l’expérience de l’émigration et portent en eux différentes appartenances culturelles.
Le Forum de réflexion a permis d’approfondir le thème de la fête. L’Evêque auxiliaire du Diocèse de Stuttgart, S.Exc. Mgr Thomas Maria Renz, responsable de la Pastorale des Jeunes et des Instituts de Vie consacrée, a commenté la péricope évangélique de Saint Jean, mettant en évidence que nous sommes profondément unis dans nos diversités si nous demeurons dans le Christ comme les serments sur la vigne et que, si nous recevons les fruits de Son Esprit, tels que l’amour, la joie, la paix, nous ne sommes plus étrangers mais nous nous reconnaissons frères et sœurs. Le Forum a ensuite continué au travers des témoignages d’une missionnaire séculière scalabrinienne sur sa rencontre avec le monde des migrations et d’un couple de jeunes mariés, lui originaire du Cameroun et elle d’Italie. Des vocations différentes qui, puisant à la même source de l’amour universel – Jésus Christ crucifié et ressuscité –, annoncent dans l’Eglise et dans la société d’aujourd’hui qu’il est possible de vivre la communion dans les diversités. (LD/SL) (Agence Fides 10/10/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network