http://www.fides.org

Africa

2012-10-08

AFRIQUE/AFRIQUE DU SUD - Nouvelles tensions pour les mineurs licenciés - syndicalistes pris pour cible par de mystérieux tueurs

Johannesburg (Agence Fides) – « La situation demeure très tendue et on ne sait quels développements attendre pour les prochaines heures » déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Kevin Dowling, Evêque de Rustenburg (Afrique du Sud) où la société Amplats, leader mondial dans l’extraction du platine, a annoncé, le 5 octobre, le licenciement de 12.000 de ses 28.000 mineurs en grève sauvage depuis le 12 septembre. Le samedi 6 octobre, au cours d’une réunion, des centaines de mineurs licenciés ont protesté pacifiquement mais ont menacé d’avoir recours à la violence si leurs demandes ne sont pas satisfaites.
La tension a été accrue par le meurtre d’une personne à Marikana, dans la nuit du 7 octobre, personne qui aurait été tuée par erreur alors qu’elle se trouvait chez un syndicaliste, qui constituait le véritable objectif des tueurs. Il s’agit du deuxième syndicaliste faisant l’objet d’une tentative de meurtre à Marikana, théâtre d’un violent affrontement syndical ayant culminé avec la mort d’une trentaine de mineurs dans le cadre d’affrontements avec la police le 16 août. Le 5 octobre, un syndicaliste de la mine Western Platinium avait été tué à son domicile. « A la base de ces deux homicides, se trouve peut-être un affrontement entre deux syndicats » déclare Mgr Dowling qui avance cependant une autre hypothèse : « Selon certains, le premier syndicaliste tué se trouvait en possession d’informations concernant le massacre de Marikana du 16 août, informations qu’ils voulaient livrer à la Commission d’enquête mais il a été tué avant de pouvoir le faire. En l’état actuel des faits, il ne s’agit cependant que de suppositions ». (L.M.) (Agence Fides 08/10/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

AFRIQUE/AFRIQUE DU SUD