ASIE/INDE - Déclaration de l’Evêque de Vasai : « désappointement pour le film blasphématoire mais aucune violence »

jeudi, 27 septembre 2012

Bangalore (Agence Fides) – « Nous exprimons, en des termes fermes et sans équivoques, le désappointement de l’Eglise en Inde pour ce film qui offense la foi chrétienne, mais nous le faisons avec des paroles pacifiques. Nous ne voulons pas que les fidèles catholiques suivent le chemin des protestations violentes. Il faut toujours suivre la Voie de l’Evangile, de la douceur et du dialogue » : c’est ce que déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Felix Machado, Evêque de Vasai, Président de la Commission épiscopale pour l’œcuménisme, commentant l’imminente sortie sur les écrans du film de Bollywood Kamaal Dhamaal Malamaal (Ris et sois heureux) qui a des contenus blasphématoires pour la foi chrétienne. L’Evêque, ancien Sous-secrétaire du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, se trouve à Bangalore à l’occasion du Conseil de la Conférence épiscopale de l’Inde (CBCI). « Il est nécessaire de respecter les symboles et tout ce qui constitue l’identité d’une communauté religieuse » remarque-t-il. « Nous en parlerons lors de la rencontre des Evêques, actuellement en cours – continue-t-il – et je crois qu’une prise de position officielle de la Conférence épiscopale qui fasse état de notre peine sera nécessaire. Nous demanderons à ce que les scènes blasphématoires soient éliminées ».
L’Evêque explique à Fides : « Parfois, ce sont des groupes minoritaires à se moquer des communautés religieuses ou encore il s’agit d’actes accomplis avec légèreté. Je ne crois pas qu’il y ait une haine de la foi chrétienne. Mais la liberté d’expression doit toujours être associée au respect de la vie humaine, qui est sacrée, de la dignité humaine et de toutes les communautés et expressions religieuses. En Inde, nous, chrétiens, sommes une petite minorité et parfois cela nous pénalise. Des épisodes comme celui-ci ne font pas de bien à l’humanité ni à l’harmonie religieuse dans le monde ». (PA) (Agence Fides 27/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network