AFRIQUE/MALI - Bamako demande une résolution de l’ONU autorisant l’envoi de troupes de la CEDEAO

mardi, 25 septembre 2012

Bamako (Agence Fides) – Le Mali a demandé officiellement une résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU autorisant l’envoi d’une force internationale afin de reprendre le contrôle du nord du pays, se trouvant depuis des mois entre les mains d’une série de groupes extrémistes.
La requête est contenue dans une lettre adressée au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, portant les signatures du Président malien Dioncounda Traoré, et du Premier Ministre Cheikh Modibo Diarra. La résolution de l’ONU devrait autoriser « l’intervention d’une force militaire internationale afin d’aider l’armée malienne à reconquérir les régions du nord occupées » a déclaré le Ministre des Affaires Etrangères français, Laurent Fabius, qui a rendu publique la décision des autorités de Bamako.
Selon toute probabilité, ce seront les Etats de la Communauté économique d’Afrique occidentale (CEDEAO) qui fourniront la majeure partie des troupes à envoyer au Mali, la France et d’autres pays occidentaux ayant offert un soutien logistique.
Entre temps, l’organisation Human Rights Watch a dénoncé dans un rapport publié aujourd’hui de nouvelles violations des droits humains commises par des groupes islamistes (Al Qaeda au Maghreb arabe – AQMI – et Mouvement pour l’Unité et la Djihad en Afrique occidentale – MUJAO) qui contrôlent le nord du Mali. Des amputations de membres, des lapidations, le recrutement d’enfants et des punitions contre les femmes ne respectant pas les normes islamiques en matière vestimentaire sont ainsi signalés. (L.M.) (Agence Fides 25/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network