http://www.fides.org

Africa

2012-09-25

AFRIQUE/MAURITANIE - Valoriser l’islam maghrébin afin de repousser la violence et l’intolérance

Nouakchott (Agence Fides) – Faire face à la violence et à l’extrémisme en faisant appel à leurs propres valeurs culturelles et religieuses, fondées sur le dialogue et la tolérance : c’est ce que se proposent comme objectif les Ministres des Affaires religieuses de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) réunis à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, en vue de leur première assemblée intitulée : « l’islam sunnite modéré et son rôle dans l'immunité culturelle des sociétés maghrébines ».
Selon le Ministre des Affaires islamiques de Mauritanie, Ahmed Ould Neini, cette rencontre « permet aussi d'oeuvrer pour l'émergence d'une vision prospective unifiée permettant de tracer une stratégie de nature à immuniser les sociétés maghrébines contre les idéologies destructrices étrangères aux valeurs culturelles et morales de tolérance de ces sociétés ».
De l’UMA, font partie la Libye, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie. Dans certains de ces pays, sont actifs des groupes extrémistes qui se réclament d’une vision « combattante » de l’islam. Ce sont surtout les jeunes qui sont attirés par les sirènes de ces idéologies. Le Ministre Ould Neini a également fait les éloges du dialogue engagé par certains ulémas (docteur de la loi musulman) avec différents représentants radicaux détenus en prison, dialogue qui a permis « à différents jeunes de revenir à la raison, leur permettant de bénéficier de la liberté et de l’intégration au sein de la vie économique ». (L.M.) (Agence Fides 25/09/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network