http://www.fides.org

Africa

2012-09-19

AFRIQUE/SOMALIE - Alarme suite à une épidémie de choléra présumée ayant déjà fait de nombreuses victimes

Mogadiscio (Agence Fides) – Une épidémie de choléra présumée a déjà tué plusieurs habitants du village d’Hoosingo, du district de Badade, dans la région du Juba inférieur, dans le sud de la Somalie. L’alerte lancée par le gouvernement et par les autorités sanitaires concerne le fait que l’on ne parvient pas encore à identifier le type de pandémie dont il s’agit. Par mesure de précaution, les écoles, les medersas et les restaurants ont été fermés. Depuis le 5 septembre, au moins 19 personnes sont mortes alors que 12 autres ont été contaminées. Des médicaments sont urgemment nécessaires tout comme l’identification de la maladie et la création de centres sanitaires. Il n’existe en effet ni hôpitaux, ni centres sanitaires pour l’assistance maternelle et infantile pas plus que d’autres types de structures sanitaires. Seules des tentes sont disponibles pour mettre à l’abri les malades. Selon un récent bulletin médical diffusé par l’Organisation mondiale de la Santé, du 5 au 13 septembre en Somalie, ont été enregistrés 12 morts et 107 cas de cette maladie, la plupart des malades étant des enfants de moins de 5 ans. Les quantités de médicaments disponibles sont trop faibles et le village d’Hoosingo se trouve dans une zone reculée, privée de toute structure médicale, se situant à 100 Km de la ville de Liboi qui marque la frontière entre le Kenya et la Somalie. D’autres cas douteux ont été signalés à Waraq, à 70 Km de Liboi. Ces deux zones servent au transit en direction du Kenya et il existe donc un risque de transmission transfrontalière. L’insécurité régnant dans certaines zones de la région du Juba inférieur les a rendu inaccessibles. Avec le conflit en cours, les déplacements de la population et la fermeture des points d’accès aux services sanitaires existant dans la région qui s’en est suivie, de sporadiques épidémies de choléra pourraient intéresser la zone méridionale. (AP) (Agence Fides 19/09/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network