http://www.fides.org

Africa

2012-09-19

AFRIQUE/AFRIQUE DU SUD - Accord trouvé pour la mine de Marikana mais d’autres désordres sont à craindre dans d’autres mines - l’opinion de l’Evêque de Rustenburg

Johannesburg (Agence Fides) – « Nous devons attendre de voir quelles seront les réactions des salariés des autres mines de la zone pour comprendre si l’accord trouvé hier ramènera la paix » déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Kevin Dowling, Evêque de Rustenburg (Afrique du Sud) après l’accord d’hier, 18 septembre, intervenu entre la société Lonmin qui gère la mine de platine de Marikana (théâtre des événements du 16 août au cours desquels l’intervention de la police s’est soldée par la mort de 34 manifestants) et les représentants syndicaux. L’accord, qui met fin à six semaines de grève, prévoit des augmentations salariales comprises entre 11 et 22% ainsi qu’une prime de 2.000 rands (190 €uros) aux mineurs qui reprendront le travail d’ici demain.
« Nous espérons vraiment que la situation se calme après tant de souffrances. Ces semaines ont été terribles » déclare Mgr Dowling. « Cependant, cet accord crée un précédent pour les autres mines. Il faudra donc voir si les sociétés qui les gèrent seront disposées à faire des concessions de cette importance » souligne l’Evêque.
Il existe le risque que d’autres mineurs avancent des demandes similaires à celles de leurs collègues de la mine de Marikana. Et des nouvelles en ce sens circulent déjà, ainsi que l’indique Mgr Dowling : « Je viens d’entendre à la radio que la police a arrêté les participants à une manifestation qualifiée d’illégale à la mine Anglo American Platinum de Rustenburg. Il faut donc s’attendre à de nouvelles tensions dans cette structure ». (L.M.) (Agence Fides 19/09/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel