ASIE/CHINE - La Paroisse de Cai Bang de la ville de Xian Tao, lieu de rencontre pour 800 fidèles, détruite « dans l’indifférence totale des autorités locales »

mardi, 18 septembre 2012

Xian Tao (Agence Fides) – Les plus de 800 fidèles de la Paroisse de Cai Bang de la ville de Xian Tao dans la province du Hu Bei ont découvert avec une grande douleur que leur église avait été détruite aux alentours de 16h00 locales le 14 septembre. Ils ne pouvaient en croire leurs yeux. La structure principale de l’église avait été incendiée, les restes des deux portails, gravement endommagés, étaient amassés devant les ruines de l’église. L’intérieur avait été dévasté. Les fidèles ont immédiatement porté plainte devant les autorités de police et l’autorité locale. Selon ce que le Curé, le Père Zhang Wei, a indiqué à Faith du He Bei, « nous avons reçu d’eux une totale indifférence ».
Le Curé raconte : « nous catholiques du village de Cai Bang avons toujours eu un excellent rapport avec tous. Nous sommes d’honnêtes citoyens qui observent les lois de l’Etat. Nous appuyons pleinement le projet de développement de tout niveau de gouvernement. Nous nous sentons frères et sœurs de tous. Nous n’avons jamais eu de problèmes avec qui que ce soit. Voici plus d’un an, cette zone a commencé à être transformée en zone industrielle et de nouvelles destinations ont été assignées par les autorités aux paysans. Nous avons toujours offert la plus grande collaboration et disponibilité, étant même disposés à transférer l’église ailleurs afin de favoriser la réalisation de la zone industrielle. Malheureusement, aucun projet concret concernant le nouvel emplacement de l’église n’a été adopté parce que certains fonctionnaires locaux et salariés du Bureau de démolition ont continué à modifier l’accord concernant l’église afin d’obtenir de plus importantes gratifications économiques personnelles. Aujourd’hui, les paysans se sont déjà tous transférés dans leurs nouvelles destinations. Il ne reste plus que l’église au milieu du chantier. Après Pâques, ils ont commencé à couper l’énergie électrique et l’eau ».
Après la destruction de l’église, selon le récit du Père Zhang à Faith, « j’ai présenté avec les fidèles catholiques les requêtes suivantes au Bureau des Affaires religieuses de la ville de Xian Tao, au Bureau de Sécurité publique de Xian Tao et aux autres autorités locales concernées : 1/ Les autorités intéressées doivent enquêter sur les responsables de l’incendie et restituer la dignité sacrée à notre église ; 2/ Nous sommes indignés par l’indifférence des autorités locales qui a blessé notre dignité de catholiques, prêtres et fidèles, ignorant notre souffrance ; 3/ Après avoir résolu cette affaire, notre église doit nous être restituée selon la loi et en observant scrupuleusement le règlement de politique religieuse et les documents du Secrétariat d’Etat, afin que les plus de 800 fidèles du village de Cai Bang puissent disposer d’une maison ! ».
L’église de Cai Bang occupe environ 333 m2 et a été construite en mai 1993 sur les ruines d’une église séculaire détruite en 1954. Il s’agit du seul point de rencontre pour les quelques 800 fidèles du lieu. (NZ) (Agence Fides 18/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network