AMERIQUE/PEROU - Le Vicaire apostolique d’Iquitos « œuvre dans une Eglise vivante, dynamique au sein de laquelle tous participent »

samedi, 15 septembre 2012

Rome (Agence Fides) – « Il s’agit d’une Eglise vivante, dynamique, caractérisée par une forte participation et un engagement au sein de la société. Ce sont des valeurs qui enthousiasment, qui font comprendre la considération que les fidèles ont pour leurs Pasteurs ». C’est en ces termes que S.Exc. Mgr Miguel Olaortúa Laspra, OSA, Vicaire apostolique d’Iquitos et Administrateur apostolique de San José del Amazonas, au Pérou, décrit à l’Agence Fides la circonscription ecclésiastique qui lui a été confiée, en marge des travaux du Séminaire promu par la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples pour les Evêques récemment nommés qui se conclut actuellement à Rome (voir Fides 01/09/2012).
« Iquitos est une ville située au beau milieu de la forêt, dans une zone très étendue de l’Amazonie péruvienne – explique l’Evêque. Tout d’abord, je dois dire que j’éprouve une grande joie suite à l’accueil de la population, qui parle ma langue, l’espagnol. Même s’il existe des différences culturelles, on parvient à bien se comprendre et surtout à échanger beaucoup de choses. La population accueille avec une chaleur particulière, chaleur que l’on ressent également dans le climat : toute l’année, il y a la chaleur de la forêt et celle ces personnes, en particulier au cours des manifestation de notre foi, au cours des dévotions. La population du cru a une grande considération pour son Pasteur. Je suis arrivé depuis peu mais les personnes m’ont immédiatement fait sentir chez moi ».
A propos des difficultés rencontrées pour accomplir sa mission dans ce nouveau contexte, alors qu’il provient d’Espagne où il était habitué à travailler dans les Paroisses, Mgr Miguel Olaortúa Laspra affirme : « Ici, c’est tout autre chose : la culture, la population, les distances, les communautés éloignées les unes des autres, la géographie, le climat etc. Tout frappe et surprend : dans la forêt, il n’y a pas de saisons : c’est toujours l’été. La culture tourne entièrement autour de la nature et la manière d’affronter la vie est complètement différente. La population est calme et patiente, à la différence de nous européens qui sommes toujours angoissés, appréhensifs sur les modalités d’action… Ainsi, elle parvient à vivre la vie de la manière la plus essentielle, la plus humaine, sans se créer de continuels obstacles ».
L’un des problèmes plus importants que l’Evêque signale est le manque de formation à tous les niveaux : « Il existe des opérateurs pastoraux de bonne volonté mais ils manquent d’une formation complète et approfondie. Cette carence se reflète également sur la manière d’affronter la vie quotidienne, par exemple, on ne sait ce qu’est l’épargne, on vit au jour le jour, avec toutes les conséquences que cela comporte ».
Mgr Miguel Olaortúa Laspra, OSA, est né en 1962 et, depuis 1982, il fait partie de l’Ordre de Saint Augustin. Il a été ordonné prêtre à Bilbao (Espagne), sa ville natale, le 4 octobre 1987. Le 2 février 2011, il a été nommé Vicaire apostolique d’Iquitos, au Pérou, et le 8 août 2011 Administrateur apostolique de San José del Amazonas, toujours au Pérou. (CE) (Agence Fides 15/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network