AMERIQUE/HONDURAS - 300.000 enfants pauvres, privés de droits et exploités sexuellement

mardi, 11 septembre 2012

Tegucigalpa (Agence Fides) – Au Honduras, plus de 300.000 enfants pauvres travaillent pour aider leurs familles, subissant souvent des violences, des mauvais traitements et des violations de leurs droits d’êtres humains. Les enfants qui naissent dans les zones rurales ont moins de possibilités de développement à cause de la pauvreté et de la misère qui frappent de nombreuses régions du pays et ne bénéficient pas même des services scolaires. L’organisation humanitaire Casa Alianza a enregistré au cours de ces 10 dernières années la mort violente de plus de 6.000 mineurs outre à des centaines de cas d’enfants victimes de violence et d’exploitation sexuelles, de trafic et d’usage de drogues. Récemment, un responsable des Nations unies s’occupant de la lutte contre le trafic de mineurs, la prostitution et la pornographie infantile a déclaré que, pour combattre les exploiteurs, il est nécessaire que les pays mettent en place un système législatif conforme aux standards internationaux. Le Honduras ne peut lutter seul contre les réseaux criminels qui abusent et exploitent sexuellement les enfants. Il est donc nécessaire que les pays limitrophes s’unissent. En outre, le problème est encore aggravé par des phénomènes tels que les disparités économiques, la pauvreté, l’insécurité, le manque de système éducatif et la violence. La pauvreté concerne en effet plus de 60% des 8,2 millions d’habitants du pays. (AP) (Agence Fides 11/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network