http://www.fides.org

Asia

2012-09-10

ASIE/KAZAKHSTAN - Nouvelle Cathédrale dédiée à Notre-Dame de Fatima dans la terre des goulags

Karaganda (Agence Fides) – Le Diocèse kazakh de Karaganda a inauguré officiellement la nouvelle Cathédrale dédiée à Notre-Dame de Fatima, « Marie, Mère de tous les Peuples ». Le rite solennel de la consécration, célébré hier, Dimanche 9 septembre, a été présidé par S.Em. le Cardinal Angelo Sodano, Envoyé spécial du Saint-Père Benoît XVI. Avec S.Exc. Mgr Janusz Kaleta, Evêque de Karaganda, ont concélébré d’autres Evêques du Kazakhstan. Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, étaient présents plus de 1.500 fidèles, prêtres, religieux et pèlerins kazakhs et de 14 autres nationalités, dont certains provenant de Corée, ainsi que des responsables chrétiens orthodoxes, musulmans et des autorités civiles locales.
L’église, en style gothique et revêtue de pierre du Caucase, a été construite grâce aux offrandes des fidèles du monde entier et à la contribution des précédents Evêques de Karaganda, Leurs Excellences NN.SS. Pavel Lenga et son auxiliaire Athanasius Schneider. Le permis de construire a été accordé par le gouvernement kazakh à l’Eglise locale en 2003.
Dans un colloque accordé à Fides, S.Exc. Mgr Janusz Kaleta, Evêque de Karaganda, exprime « sa grande joie de disposer d’une véritable Cathédrale : une grande église qui sera un lieu de prière et un signe visible permettant d’attirer de nouveaux fidèles à la foi chrétienne ». Remarquant qu’il s’est agi « d’un événement grandiose qui a impliqué également la communauté civile », l’Evêque remercie « tous ceux qui ont contribué à réaliser ce projet ».
« Nous croyons tous qu’il s’agit des fruits des martyrs et de la souffrance que les fidèles chrétiens ont enduré par le passé dans ces terres » fait remarqué à Fides le Père Piotr Pytlowany, Recteur du Séminaire du Diocèse. « Nous confions la communauté catholique au Kazakhstan et dans tous les pays de l’ancienne Union soviétique à la protection spéciale de Notre-Dame de Fatima qui a déjà accompli des miracles. Par exemple, nous nous souvenons du soutien que nous avons reçu du gouvernement local en ce qui concerne ce projet ».
A l’époque soviétique, le Kazakhstan fut un lieu de déportation par excellence. Parmi les déportés des goulags, se trouvaient des milliers de catholiques de nationalité polonaise, ukrainienne, allemande mais également lituanienne et biélorusse. La ville de Karaganda constituait le centre d’une toile de camps appelée Karlag (Karaganda Lager), l’une des plus vastes et des plus horribles de l’univers concentrationnaire soviétique qui emprisonnait les victimes de l’oppression religieuse et politique. De nombreux prêtres déportés favorisèrent l’éclosion d’une Eglise souterraine. Parmi eux, est bien connu le Père Alexij Saritski, béatifié par le Bienheureux Jean Paul II en 2001. Aujourd’hui, à Karaganda, ville de deux millions et demi d’habitants, sont présentes une grande mosquée, une église orthodoxe et cette nouvelle Cathédrale catholique, afin de célébrer la foi et de faire mémoire des martyrs. (PA) (Agence Fides 10/09/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network