http://www.fides.org

Asia

2012-09-07

ASIE/LIBAN - Une veillée rassemblant chrétiens et musulmans dans l’attente du Pape

Beyrouth (Agence Fides) – Une veillée islamo-chrétienne ayant pour but d’invoquer la protection de Dieu et de la Très Sainte Vierge Marie sur la visite de Benoît XVI se tiendra au soir du 12 septembre, à la veille de l’arrivée du Pape au Liban. A cette occasion, quatre processions de jeunes partiront de quatre lieux de Beyrouth pour se réunir dans le lieu qu’il est convenu d’appeler « jardin de Marie », dans la zone de la Place du Musée, portant des flambeaux et des drapeaux libanais. Vers 20h00 locales, débutera en ce lieu la rencontre par elle-même, qui prévoit des chants, des lectures islamo-chrétiennes et des invocations afin de demander à Dieu et à la Mère de Jésus que le voyage du Pape soit accueilli et vécu par tous comme une bénédiction pour le pays des cèdres. « Le titre de l’initiative est « ensemble dans la paix, dans l’amour, dans la liberté et dans la sécurité ». Il s’agira d’une fête nationale et populaire devant montrer au monde que le Liban peut être le pays de la coexistence entre chrétiens et musulmans y compris en ce moment historique » explique à Fides le Père Antoine Daou, Secrétaire de la Commission pour le dialogue avec l’islam de la Conférence épiscopale libanaise. A la rencontre, devraient participer des représentants et autorités de l’ensemble des communautés religieuses du pays ainsi que des milliers de fidèles. Parmi les principaux sponsors de l’initiative, se trouvent également différentes organisations de dialogue islamo-chrétien, dont le groupe Ensemble Autour de Marie, qui, depuis quelques années, organise des célébrations communes islamo-chrétienne en la fête de l’Annonciation. Depuis 2010, la Solennité en question a été proclamée fête nationale dans le but déclaré de trouver dans la dévotion à Notre-Dame – existant également chez les musulmans – un point de convergence entre les différentes communautés religieuses.
La veillée du 12 septembre – explique le Père Daou – ne constitue pas un rendez-vous isolé. Ces jours-ci, les initiatives de prière et de réflexion commune au travers desquelles les fidèles des différentes communautés chrétiennes se préparent à la rencontre avec le successeur de Pierre se comptent par centaines dans l’ensemble des Diocèses libanais. « Tous les libanais – y compris l’ensemble des responsables politiques et religieux – dont les chefs du Hezbollah, les druzes, les responsables politiques sunnites – attendent la visite du Pape comme une grâce pour le Liban, grâce qui pourra favoriser un moment de véritable unité nationale par delà les divisions et montrer à l’ensemble du Proche-Orient que le Liban peut constituer un modèle de coexistence ». (GV) (Agence Fides 07/09/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network