AMERIQUE/PEROU - « Marche pour la vie et pour la paix » : Eglise et autorités civiles promeuvent l’engagement en faveur de la sécurité

mardi, 4 septembre 2012

Trujillo (Agence Fides) – Le 1er septembre a eu lieu la « Marche d’engagement en faveur de la vie et de la paix », caractérisée par la participation de milliers de personnes de tous les groupes sociaux de la ville. La manifestation a été conduite par l’Archevêque de Trujillo, S.Exc. Mgr Miguel Cabrejos Vidarte, OFM., et par les représentants des différentes institutions de Trujillo et de La Libertad.
La note envoyée à l’Agence Fides par la Conférence épiscopale péruvienne indique que la Marche est partie des quatre points extrêmes de la cité pour s’achever sur la place centrale de la ville de Trujillo, où un certain nombre d’autorités et de représentants de la société civile ont pris la parole pour faire connaître leur engagement en faveur de la paix. L’événement a culminé au travers de la signature d’un accord souscrit par l’ensemble des autorités. Mgr Cabrejos a souligné que la Marche « représente un engagement en faveur de la vie, de la sécurité, de la responsabilité et de la paix dans la région ».
Bien qu’il n’ait pas participé à la Marche, le Ministre de l’Intérieur, Wilfredo Pedraza Sierra, s’est rendu immédiatement après à l’Evêché pour recevoir des mains de l’Archevêque, S.Exc. Mgr Cabrejos Vidarte, « l’Acte d’engagement en faveur de la Vie et de la Paix » signé par l’ensemble des autorités. Le Ministre a remercié pour le travail coordonné par les autorités civiles et l’Eglise catholique au profit de la sécurité des citoyens et a indiqué qu’il aurait remis l’Acte au Président de la République, Ollanta Humala. La ville de Trujillo a subi de nombreux actes de violence à cause de la délinquance dont le niveau s’est accru au cours de ces derniers mois. L’Eglise a proposé également une campagne de sensibilisation et de formation devant se tenir dans les écoles et portant sur le respect de la vie et la promotion des droits des citoyens afin de parvenir à une coexistence fraternelle. (CE) (Agence Fides 04/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network