AMERIQUE/COLOMBIE - « Ferme soutien » des Evêques aux colloques du gouvernement avec les rebelles en vue d’une conférence de paix

mercredi, 29 août 2012

Bogotá (Agence Fides) – « Convaincus que le dialogue est le seul chemin possible pour obtenir la paix, les Evêques de Colombie ont accueilli avec joie et dans l’espérance l’annonce faite par le Président de la République en ce qui concerne les rencontres exploratoires avec les forces rebelles en vue de jeter les bases d’un processus de paix pouvant conduire, avec l’aide de Dieu, à mettre un terme au conflit armé. Nous offrons notre ferme soutien à cette initiative du gouvernement ». C’est ce qu’écrit la Conférence épiscopale de Colombie dans un communiqué signé par son Président, S.Exc. Mgr Ruben Salazar Gomez, Archevêque de Bogotá, au lendemain de l’annonce faite par le Président Santos concernant le début de rencontres exploratoires avec les guérilleros afin d’entreprendre la voie de la paix.
Les Evêques reconnaissent « la prudence et le sérieux » avec lesquels le gouvernement colombien est parvenu à ces accords préliminaires et réaffirment devant l’opinion publique, leur disponibilité « à contribuer à la recherche de la paix en favorisant un climat de pardon et de réconciliation entre tous les colombiens et à faciliter la rencontre et l’entente entre le gouvernement, la société civile et les différents protagonistes du conflit armé ».
Le communiqué s’achève en invitant les fidèles et tout le peuple de Colombie « à faire propre la cause de la paix, apportant, chacun selon sa condition, les éléments nécessaires à la construction d’un Etat de droit rendant possible la coexistence dans la justice, la solidarité et la fraternité ». (SL) (Agence Fides 29/8/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network