http://www.fides.org

Africa

2012-08-29

AFRIQUE/BENIN - Inauguration du premier « mini village de l’enfant » dédié à Saint Maximilien Kolbe

Cotonou (Agence Fides) – Après le voyage apostolique de Benoît XVI au Bénin en novembre dernier, l’une des réponses concrètes à l’attention spéciale accordée par le Saint-Père aux enfants en tant qu’espérance pour l’ensemble du continent africain, a été l’inauguration, le 25 août, à Bembereké, au Bénin, du premier « mini village de l’enfant » dédié à Saint Maximilien Kolbe. Il s’agit d’une réalisation des Frères Franciscains de l’Immaculée, présents depuis 1991 dans le pays natal de feu S.Em. le Cardinal Bernardin Gantin. En vingt ans seulement, après avoir mis sur pieds la radio catholique nationale « Radio Immaculée Conception » et le sanctuaire marial diocésain monumental de Notre-Dame de la Divine miséricorde, sis à Allada, ils ont réalisé cette œuvre socio-caritative dans le nord du pays, zone déprimée et islamisée où se trouve par ailleurs le noviciat des Franciscains de l’Immaculée, sur le territoire du Diocèse de N’Dali.
Après le rite de la première profession et de la vêture de neuf jeunes provenant du Bénin, du Cameroun et du Tchad, l’Evêque de N’Dali, S.Exc. Mgr Martin Adjou, a procédé à la bénédiction des locaux destinés à accueillir jusqu’à cinquante enfants et adolescents afin de leur assurer une formation humaine intégrale de haute qualité. « Dans la compassion pour les plus souffrants et dans la conscience de la richesse humaine et spirituelle du Bénin – a souligné le Père Alfonso M. A. Bruno, chargé des missions – les Franciscains se dédient aux œuvres de miséricorde spirituelle et corporelle, se faisant bons samaritains et semeurs d’espérance et de développement. L’Afrique, blessée mais non pas tuée, depuis la marge du monde globalisé, peut et doit prendre sa civière et marcher, ainsi que l’indique bien l’avertissement contenu dans l’Exhortation apostolique post-synodale Africae Munus, s’inspirant à la guérison du paralytique ». Le financement du mini village constitue également un laboratoire de solidarité et de pédagogie créative pour l’Enfance missionnaire, étant le fruit de l’engagement pluriannuel d’enfants d’Italie en faveur de leurs camarades vivant dans les pays les plus pauvres. (L.M.) (Agence Fides 29/8/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network