http://www.fides.org

Africa

2012-08-27

AFRIQUE/SIERRA LEONE - Etat d’urgence nationale suite à la pire épidémie de choléra de ces dernières années

Freetown (Agence Fides) – L’Afrique occidentale connaît actuellement la pire épidémie de choléra de ces dernières années. En Sierra Leone, où vivent six millions de personnes assistées par l’un des plus mauvais systèmes sanitaires du monde, avec une moyenne d’un médecin pour 34.744 habitants, l’Etat d’urgence a été proclamé au niveau national. De janvier à août de cette année, ont été enregistrés dans le pays plus de 13.000 cas et au moins 300 décès dus à cette pathologie soit le double de ce qu’avait provoqué la dernière épidémie record en 2007. Selon le Ministère de la Santé local, 8 des 13 districts du pays ont été contaminés, y compris la capitale, Freetown. La situation est particulièrement grave également dans les districts septentrional de Port Loko et méridional de Moyama. La contamination est due en grande partie au manque d’eau potable et de services hygiéniques adaptés. En outre, les pluies torrentielles ont encore aggravé la situation. La population doit cohabiter chaque jour avec les maladies et les infections. Dans le quartier de Mabela, les enfants pataugent dans le cours d’eau avec les porcs, fouillant parmi les déchets afin de trouver quelque chose à vendre, ignares des dangers qu’ils courent alors que les porcs cherchent quant à eux quelques chose à manger. Outre la Sierra Leone, la Guinée, le Mali, le Niger et le Congo doivent faire face, eux aussi, à de petits foyers de choléra qui risquent d’empirer, au sein d’une zone dans laquelle les deux tiers de la population n’ont pas accès à un réseau d’égouts. (AP) (Agence Fides 27/08/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network