http://www.fides.org

Africa

2012-08-09

AFRIQUE/ZAMBIE - 130 prêtres demandent la révocation de l’expulsion du Père Viateur Banyangandora

Lusaka (Agence Fides) – Le gouvernement doit prendre sérieusement en considération la révocation de l’expulsion du Père Viateur Banyangandora, le prêtre d’origine rwandaise expulsé par les autorités zambiennes à la fin du mois de juillet. C’est ce que demandent 130 prêtres diocésains dans une déclaration publiée à l’occasion de la Conférence nationale de l’Association of Zambian Diocesan Catholic Clergy (AZADCC), qui s’est achevée aujourd’hui, 9 août.
Dans le document, envoyé à l’Agence Fides, les prêtres diocésains s’associent à ce qu’a écrit S.Exc. Mgr George Cosmas Zumaire Lungu, Evêque de Chipata dans un message qui sera lu dans toutes les Paroisses du Diocèse le Dimanche 12 août (voir Fides 07/08/2012).
« Le Père Viateur a été ordonné en 2004 dans le Diocèse de Chipata dans lequel il a exercé son ministère. Nombre d’entre nous ont étudié, vécu et travaillé avec lui. Nous savons qu’il s’agit d’un bon prêtre et d’un homme de paix, intègre » affirme la déclaration.
Les prêtres déclarent « être surpris et ne pas être satisfaits » des motivations présentées par le gouvernement pour justifier l’expulsion du Père Viateur, révélant avoir reçu « une communication officielle du Diocèse de Ruhengeri au Rwanda qui indique que le Père Viateur ne doit répondre à aucune enquête de la part du gouvernement de ce pays ».
Sur la base des considérations précédentes, la déclaration demande que le gouvernement revoie l’expulsion du prêtre, expliquant en outre de manière claire quelles sont les vraies raisons de cette mesure. Les prêtres demandent par ailleurs que les autorités s’engagent vis-à-vis de l’Eglise à promouvoir l’harmonie dans les relations entre l’Eglise et l’Etat et lancent un appel afin que les véritables problèmes qui intéressent les pauvres, comme le prix du maïs, du coton et d’autres produits agricoles soient affrontés. Le Père Viateur a été expulsé après avoir affronté dans une homélie le problème du prix trop bas du coton qui menace la possibilité des paysans d’obtenir un revenu minimum pour assurer leur subsistance.
« Nous implorons la Communauté catholique et les prêtres du Diocèse de Chipata ainsi que toutes les personnes de bonne volonté de conserver leur calme et de prier pour le retour du Père Viateur au cours de ce temps d’attente. Que le bon Dieu nous bénisse et nous guide par l’intercession de Marie Notre Mère » conclut la déclaration. (L.M.) (Agence Fides 09/08/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network