http://www.fides.org

Africa

2012-08-21

AFRIQUE/ETHIOPIE - Vers une phase difficile suite à la mort du Premier Ministre Zenawi

Addis Abeba (Agence Fides) – « Après la mort du Patriarche de l’Eglise orthodoxe éthiopienne Abuna Paulos – intervenue le 16 août – celle du Premier Ministre est un nouveau choc pour le pays » déclarent à l’Agence Fides des sources locales depuis Addis Abeba, capitale de l’Ethiopie où ce matin la télévision d’Etat a annoncé la mort du Premier Ministre – et véritable homme fort du pays - Meles Zenawi, intervenue hier soir à l’étranger – probablement à Bruxelles selon des nouvelles de presse – où il était hospitalisé depuis longtemps.
Selon différents observateurs internationaux, la mort de Zenawi – qui gouvernait l’Ethiopie depuis 1991 – risque d’ouvrir une phase difficile pour le pays. « Le risque de chaos est réel notamment parce que Zenawi n’avait pas préparé sa succession en élevant une nouvelle génération de responsables » déclarent nos sources.
« Zenawi a eu le mérite de relancer l’économie nationale et de lancer la modernisation de l’Ethiopie mais les problèmes que devront affronter ses successeurs sont multiples : d’une possible avancée de l’extrémisme islamique aux tensions entre les différentes ethnies du pays, pour ne pas parler du contexte régional, caractérisé par des voisins tels que la Somalie, le Soudan du Sud et l’Erythrée qui ont leurs propres problèmes, ceux-ci pouvant impliquer l’Ethiopie » affirment les sources de Fides.
« Il faut prier pour la paix et la tranquillité de l’Ethiopie en espérant que la transition soit pacifique » concluent nos sources. (L.M.) (Agence Fides 21/08/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network